Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Copier-Coller

17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 13:47

 

logo_de_l__historial.jpg 

 

100 0559

                                               Lucien BAUDUIN auteur de ce blog

                                                                                            ptitloup6@hotmail.fr

                                                                                                                                 

 

  DERNIERE INFO:   voici les nouveaux contacts :  historial.amandinois @gmail.com et

                                 Michel Ricco(Président de l'Historial) 03 27 48 02 28POU_DU_CIEL-1-.jpg 
  NOUVEAU: le "Pou du Ciel" rénové par les membres de l'Association: 
      Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe.  

&&&&&&&& 

 

   Ce blog est créé pour vous raconter l'Histoire de SAINT-AMAND-LES -EAUX (59230). Il a nécessité de nombreuses recherches et la prise de nombreux clichés photographiques. Des demandes d'autorisation ont été sollicitées pour installer articles et photos .Ceci a demandé de nombreux courriers .Nous remercions tous ceux qui nous ont fait confiance.


 

  NOS SOURCES23.jpg

  100_1653.jpgLa Direction de la Médiathèque nous a autorisé a publier certaines parties des  documents que le Fond ancien possède..   (ci-contre,un petit livre intitulé:"ESSAI SUR ST AMAND".Ce document manuscrit a été écrit par DOM GOSSE,vers 1765, ancien trésorier de l'Abbaye de ST AMAND.On y trouve en particulier , l'histoire des rues. 

   1) Les anciens journaux conservés à la Médiathèque (Union Amandinoise et Echo amandinoisainsi que ceux conservés au siège de l'Association HISTORIAL.                Ci-contre le terrier BAYARD.
 AMANDINOIS (journaux de Paul FASSIAUX),nous permet de découvrir l'Histoire des Industries (disparues ou encore existantes) et des établissements spécifiques comme les Thermes de notre ville.     
     A ces documents , s'ajoute maintenant le "TERRIER BAYARD" de 1663 conservé au Fond Ancien.Il est constitué de trois énormes volumes.Il s'agit de relevés des terres de ST AMAND (avec planches et dessins).                 
   
                                                             
 
MONOGRAPHIE

S'ajoute à présent, LA MONOGRAPHIE DES INSTITUTEURS DE ST AMAND . Ouvrage remarquable de 1899.Consultable ,par tous , au Fond Ancien de la médiathèque. 
Photo :Lucien                            

  QUELQUES LIENS

   Ami du "Pou du ciel" ,n'hésitez pas à visiter le site de Thibaut CAMMERMANS :    http://pou.guide.free.fr/index.htm 
Découvrez une artiste en allant sur: 
  http://x-maminette-x.skyrock.com 
Découvrez  les brasseries du Valenciennois:http://brasseriesduvalenciennois.moonfruit.fr/#
 

Vous rechercher une aide pour votre ordinateur: http://fouzitou.lescigales.org/ (par G.H)    

Vous aimez la caligraphie ,alors inscrivez vous auprés de Amélie DESSE ,responsable du fond ancien à la Médiathèque.adhesse@mediatheque-st-amand.com   

Connaître SAINT AMAND LES EAUX:   http://www.tout-saint-amand-les-eaux.net/

        Vous aimez la généalogie ,amandinois et habitants des villages des environs, consultez et faites vous aider sur le groupe:http://fr.groups.yahoo.com/group/saint-amand-les-eaux/    Nicole ,Yvette,David ,Raymond ,Pascal,Alain et tous les autres membres se feront un plaisir de vous aider. 

    Pour faciliter votre lecture : à droite de votre écran cliquer sur "Liste Complête" ,tous les articles apparaîtront en milieu de page.Choisissez celui qui vous intéresse en effectuant un clic. 

Sivous voulez adhérer ou aider l'historial ,en apportant notamment les  connaissances de votre ancien métier . N'hésitez pas a nous contacter.  

TOUT EST PERMIS SUR CE BLOG: j'accepte les critiques,apports de complêment ou envois de photos ,suggestions, signalement d'une  erreur, etc.....  

 

                                                          HOMMAGES AUX AMANDINOIS

 

      L'histoire de notre ville et marquée par le passage de femmes ou d'hommes qui ont laissé leabbaye12.jpgurs empreintes au cl__abbaye_de_st_amand_les_eaux.jpgours de leur vie  .Le plus marquant est sans aucun doute l'Abbé DUBOIS qui a  fait construire l'ABBAYE comprenant la Tour ,avec son église , l'échevinage ,etc..... 

        L'appellation des rues nous indique qu'une personnalité a laissé une trace de son histoire a ELNON (ancien nom de la commune )ou a ST AMAND ou à ST AMAND LES EAUX.(rappelons que cette dernière dénonmination remonte a 1962). 

Quelquefois ,une statue ,une effigie ,tente de rafraîchir la mémoire des passants. Tous se confond dans le paysage, même le mur de la Mémoire n'attire les regards sur les noms des victimes des  guerres : 14/18 , 39/45100_3428.JPG, ALGERIE-INDOCHICHE,etc..,des victimes civiles ou des amandinois morts en déportation.Pourtant,l'un de leurs parents y  figurent peut être. les blessures ou les souffrances sont encore présentes dans les familles .La mémoire fait défaut a nombre d'entre nous. 

  La Municipalité ,les Associations (notamment celles des anciens déportés , des anciens combattants ,les pompiers ,etc..) s'efforcent de ne pas faire oublier les durs moments (ou les meilleurs)que la ville a connu  ; des expositions ou des  manifestations ont lieu : 8 mai,11 novembre ,journée des déportés, fin de la guerre d'Algérie, expositions diverses.... Le but : rafraîchir la mémoire des Adultes , faire connaître a la jeunesse les horreurs ou les heures de gloire du passé , préparer l'avenir. 

 

          L'HISTORIAL ne pouvait pas être absent dans ce rappel de mémoire . Certes , son "Musée" rue Barbuse ,conte l'histoire des anciens industriels de notre ville : BOUCHART ,DOREMIEUX, DAVAINE,SIROT, DE BETTIGNIES, etc, etc,etc ...Mais certains faits ont marqué des rues ou des lieux de la ville et par conséquent sont absents de l'Historial et ne peuvent être rappelé aux visiteurs . Aussi , nous nous permettons de vous citer ce qui va suivre .   

     Peut être que ,vos proches ou vous même possédez des photos , vous désirez apporter un témoignage , alors n'hésitez pas : contacter nous.

    Nous ne pouvons  citer tous les évênements. Nous rappelons quelques faits marquants. Le but: rafraîchir la mémoire, informer les jeunes générations et surtout:NE  PAS OUBLIER.                                                                                                       

                   LES  GUERRES  

                                     

   Succèdant a la guerre de 1870 (un monument installé dans le cimetière central la rappelle) , deux guerres mondiales la suivirent : celle de 1914/1918 (la Grande Guerre) connu le plus grand nombre de victimes tant civiles que militaires (2 millions chez les Allemands, 1,4 million de français ,4 millions de blessés ) . Des hommes ,des femmes ,des enfants en sont revenus plus ou moins mutilés pour la vie . Il y a eu des atrocités commises,  des actes d'héroismes dont certains sont restés dans l'ombre et ne seront jamais connus . Il en a été de même au cours de celle de 1939 a 1945 qui  a vu évoluer les armes de destructions massives ,notamment au cours de sa dernière année : la bombe atomique fut utilisée a deux reprises par les américains . Les villes d'HIROSCHIMA et NAGASAKI au JAPON furent détruites (6 et 9/8/ 1945).De noNAZICARTALLE0004.jpgs jours ,des victimes souffrent encore dans leur chair ,victimes de radiations. Le régime nazi en ALLEMAGNE ,qui s'était préparé a cette guerre ,avait multiplié ses camps de concentration depuis 1932. Au début ,il s'agissait d'éloigner des opposants a leur politique . (Ci-contre une carte d'ALLEMAGNE avec ses camps de concentration)

     Combienstruthof9.jpg d'Amandinois ,combien de Français connaissent l'unique camps de concentration  située en FRANCE ? Oui, un camp d'extermination a bien existé chez nous.Il s'agit du camp du STRUTHOFF,en ALSACE. Ce site devrait être visité par tous les lycéens .

  

(Photo Lucien)Visité au cours d'un séjour en Alsace. )

 

     Les camps furent occupés par les soldats des différentes nations luttant contre l'ALLEMAGNE. D'autres individus furent emprisonnés et sont morts ,de différentes façons,dans ces camps pour d'autres motifs: Juifs , Homosexuels, catholiques, réfractaires au travail , etc...) ont occupé ces camps.Beaucoup  d'entre eux n'en sont jamais revenus. SUR INTERNET,DE NOMBREUX SITES SONT CONSACRES A L'HISTOIRE DE CETTE GUERRE ET SES ATROCITES, N'HESITEZ PAS A LES VISITER. En voici deux parmi eux:

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/  et 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=fr&idPage=15066 (1914/1918)

  La Direction de ce dernier site nous autorise a publier des photos y figurant,merci de cette confiance . Enfin ,rappelons que les soldats et victimes de guerre sont évoqués sur des monuments aux morts installés dans des quartiers, villes ou villages de FRANCE.A l'intérieur des Eglises sont apposés des plaques rappelant les victimes de ces guerres. Ces monuments aux morts se sont installés a partir de 1919 ,dans le but d'honorer les habitants disparus. Maintenant ces monuments sont souvent remplacés par des jardins de la Mémoire .

  N'oubliez pas de vous rendre a la cérémonique du 11 novembre ;chaque année:

 photo-francephoto-drapeau-francais04.jpg

 

                                                        Montage de Thérèse BAUDUIN

                                                

                                                 Louise DE BETTIGNIES

 

    1ère guerre : St AMAND a retenu l'histoire de deux femmes : Louise de BETTIGNIES et Angèle LECAT.  Louise DE BETTIGNIES, née le 15 juillet 1880 à Saint-Amand-les-Eaux, morte le bettignies_2884.jpg27 septembre 1918 à Cologne (ALLEMAGNE). Elle fut   une espionne au service de  l’armée britannique durant la première Guerre mondiale . On estime qu'elle a sauvé la vie de plus d'un millier de soldats britaniques pendant les 9 mois de son activité.(janvier a septembre 1915). 

Arrêtée par les Allemands le 20 octobre 1915 près de Tournai, condamnée à mort le 16 mars 1916 à Bruxelles, sa peine est commuée en travaux forcés à perpétuité. Détenue pendant 3 ans, elle meurt le 27 septembre 1918 des suites d'un abcès pleural mal opéré, à l’hôpital Sainte-Marie de Cologne.Sa dépouille est rapatriée le 21 février 1920 et, le 16 mars 1920, une cérémonie funéraire est organisée à Lille au cours de laquelle elle reçoit à titre posthume la croix de la légion d'honneur, la Croix de guerre 1914-1918 avec palme, la médaille militaire anglaise et est faite officier de l'ordre de l'empire britannique. Son corps est inhumé au cimetière de Saint-Amand-les-Eaux dans le caveau familial ,à proximité du carré militaire.

   

                                                                

                                              ANGELE LECAT 

 

 

 Ci-contre le faire part de la Municipalité invitant les amandinois a participer aux funérailles

d'AANGELE LECATngèle LECATANGELE LECAT

 

 

 

 

 

       Elle est née à RUMEGIES (Nord) le 10 janvier 1889.Au cours de la  1ère guerre elle  tr a n smet  aux alliés des renseignements importants sur les 100_1050.JPGmouvem ents des troupes allem andes . Ce qui a permis de combattre ces derniers plus efficacement. Arrêtée ,elle est fusillée le 25 mars   1918 . Morte pour la FRANCE ,ses obsèques nationales eurent lieu le 24 juillet 1919 à SAI NT AMAND . A l'emplacement ,fin de l'avenue du Clos ,où elle fut assassinée se dresse une stèle  sa  mèmoire ;ainsi qu'au jardin de la mémoire.

    Jusqu'au 2 janvier 2011 , une exposition remarquable , a lieu au Musée de la Tour. Tout est pratiquement dit sur ces deux combattantes.Pour tous renseignements ,contactez Isabelle VAHE,Commissaire de l'exposition , Musée de la Tour a ST AMAND LES EAUX. L'ENTREE DE CETTE EXPOSITION EST GRATUITE ,alors n'hésitez pas a franchir la porte du Musée. 

  ci-contre ST AMAND occupée par les Allemands (14/18)

  ci-dessous les Allemands a la source VAUBAN

 Alors que la population plie sous le joug des allemands ,ceux ci vaguent a leurs occupations et prennent du bon temps a Thermal. (collection de cartes allemandes de Denis PAVAUT)                    

 

 

 

 

ci-dessous La Banque DUPONT qui sert de

Kommandatur Place-20de-20l-eglise.jpg

 

Banque_Dupont.jpg

 

Chevaux_grand_place_1.jpg               Défilé place dSans_titre.jpge l'Eglise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La source "Sidonie" était sur la place,la statue       Un concert pour les troupes allemandes a

se trouve maintenant rue d'Orchies.La source a         Thermal

disparu. 

 

 EMILE GRESSIER      

 

Emile GRE100 3426SSIER est l'un des amandinois fusillé au cours de la grande guerre. Il défiait sans cesse les Allemands ,en chantant ou en arborant un drapeau . Agent voyer (Officier préposé a l'entretien des voies et de la circulation) à ST AMAND, il servait de guide, pour le passage à la frontière hollandaise ,pour les amandinois mobilisables qui veulent gagner la France Libre ,pour servir le pays. Au cours de l'un de ses passages , il rencontre a  FLESINGUE(HOLLANDE un certain M.MOUTIER , Officier français attaché au service de l'espionnage. Emile accepte de communiquer des renseignements sur les forces allemandes occupant la ville. Arrêté , a la suite d'une dénonciation ,il était alors en compagnie du Docteur COREZ et du pharmacien CATTET. Ces deux derniers furent libérés par la suite.Emile fut fusillé le 19 avril 1915. (source Médiathèque) 

 

   

     LE GENERAL DELESTRAIN

 

 

  general_delestraint.jpg

N  é à  BIAC100_3429.JPGHES ST  VAAST (62) le 12 mars 1879. Il épouse Raymonde GILLET a ST AMAND. Elle es t  la fille de Emile GILET directeur des Etablissements Thermal de la commune.  . Le Lieutenant DELESTRAIN y recevait des soins.Il fut l'un des premiers résistants . Arrêté par la Gestapo , il est déporté a DACHAU où il décède le 19/04/1945.Une stèle avait été placée auprés de l'Eglise ST Martin , lieu de son mariage ;elle est maintenant  au jardin de la mémoire .Une rue  lui a été dédiée ce qui a permis a la commune de l'honor er. Gérard DASSONVILLE ,membre de L'historial Amandinois a recueilli de nombreux renseignements sur la vie de l'intéressé , il en prépare un "mémoire".

   

  

     MEMENTO

                                                                                   (voir nos précèdents articles )

     Citons quelques monuments ou statue , la principale : le moine AMAND créateur d'Ecasimir_davaine.jpgLNOM (ancien nom de la commune) dans le jardin de la Tour. Casimir DAVAINE qui a d éco uvert le bacille du Charbon ,son effigie est installée au parking du même nom enAppelGalDeGaulle18juin40.jpg centre ville. Faubourg de Tournai, a proximité du super-marché , un monument représente une pile de pierres entassées les unes sur les  autres  (oeuvre de Michel   KARPOWICZ   pour rappeler qu'une grave catastrophe a endeuillé le quartier et la ville.(prochain article) Le Général DE GAULLE nous parle de son "Appels aux Français " dans la rue du 18 juin .C'est le principal opposant a l'ennemi. Voyez nos articles portant sur les rues pour en connaître leur histoire.

 

                                                                               JOURNAL D'UN DEPORTE 

(1914/1918) 

     La visite des brocantes ou  vide grenier , peut révêler des découvertes surprises. C'est ainsi qu'un amandinois G.C........a découvert deux carnets intimes d'un ancien douanier qui a été déporté au cours de la guerre 1914/1918 .A l'aide de crayon de bois et d'un porte plume, ce MUNSTER--ALLEMAGNE-.jpgdéporté  raconte son séjour chez les Allemands.  Léon S.......L est né à BERLAIMONT(59) en 1882. Ses carnets nous révêlent qu'il s'est marié a BETTRECHIES , là où il exerçait en tant que Douanier. Avant cela ,i l avait été formé a l'école des douanes à LILLE. Avec quelques amis ,il avait été envoyé au devant de l'ennemi ,en 1915. Blessé ,il est fait prisonnier. IL est envoyé en déportation au camp de MUNSTER (Allemagne).          Ci-contre:

Puis ,il est dirigé  vers  WALM (en WESPHALIE)  ,il est immatriculé sous le N°4768. Grace a notre douanier ,nous apprenons qu'auprés de ce camp il y avait un cimetière français contenant des dépouilles de soldats français pris dans les combats en 1870

   Relevons que notre Douanier déclare qu'l percevait des colis adressés par sa famille ou par

des personnes charitables ou des membres de la Croix Rouge en SUISSE. Que so n traitement de fonctionnaire lui était adressé ,irrégulièrement ,par son administration (surprenant);ce qui lui permettait de cantiner. Dans ses écrits ,il mentionne les repas offerts par ses gardiens:  eau, pain noir ,soupe aux produits inconnus, lard rance .Il n'oublie pas son épouse ,sa fille , il écrit avant tout pour se remonter le moral. Il est décédé a VALENCIENNES en 1972.  

   Des recherches généalogiques et des  demandes ont été formulées auprés de diverses administrations En vue de remettre les carnets a d'éventuels héritiers ,ce qui a permis de découvrir un trés lointain parent.ci-dessus :SONREL a reçu 40 mark de l'administration des finances françaises.

 100_1059.JPG

ci-contre,notre déporté évoque la visite du camp par la soeur de L'EMPEREUR GUILLAUME II

100_1058.JPG 100 1055

     Notre douanier évoque la punition du poteau.

La photo ci-dessous la représente . Editée avec

l'autorisation du responsable du site "chemins de

mémoire ".

  punition-du-poteau-au-camp-de-WAHN.jpg                   
 

 

 

 

Les photos ci-dessous sont publiées avec l'autorisation de l'administration  des sites : 

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/  et 

http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=fr&idPage=15066 (1914/1918

 

   

photo_1.jpg

 

                                                                                  

Photo_8.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Transportés par des wagons a bestiaux vers l'Allemagne ,les déportés sont conduits ensuite vers leur camp sous le regard des populations.Les baraquements peuvent contenir jusqu'à plus de cent cinquante individus.

baraque-de-prisonniers.jpg

 

 photo_9.jpg            A leur retour , les déportés ont été honorés par la Médaille des prisonniers civils (déportés et otages de la grande guerre. Piètre consolation aux regards des souffrances encourues . Qu'elles étaient les avantages accompagnant cette médaille ? si ce n'est qu'elle était honorifique.

           Les déportés denfants-deportes.jpge 19391945 étaient plus maltraités que ceux de 14/18 .Même les enfants étaient emprisonnés et obligés de porter l'infâme uniforme de leur condition de prisonnier. Qu'ils soient enfants ou adultes , des milliers d'entre eux ont servi a des expériences médicales, ont été pendus,fusillés ou  gazés. Les survivants ne peuvent oublier ,gardant leur numéro matricule gravé dans leur chair. Lectrice ou lecteur ,visitez les nombreux sites rapportant leurs témoignages de ces horreurs.

 

 

                                                                    

     

                                                             &&&&&&&&&&&&&&&&

 Et voici deux déportés oubliés :CARTON Léon Maurice  (1883-1945) et Fernand DELTOMBE (1893-1944). Imprimeurs de la "VOIX DU NORD " clandestine .Toux deux morts en déportation .Voici la plaque commémorative qui leur rend hommage.Sa place devrait être au "Mur de la Mémoire ". Qui la voit ,sur la façade du 41 de la Grande Place ????.Françoise RICCO mentionne qy' un  hommage leur a été rendu lors de la cérémonie du 62ème anniversaire de la ville.(voir  la" Vie Amandinoise N°430 du 08/09/2006" .Dans l'intérieur de l'immeuble était imprimé VDN Clandestine.

 

  Mes-images-quatre-0642.JPG

Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:   

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois   (clic sur à consommer sans modération) 

                                                                ptitloup6@hotmail.fr

 Si vous êtes intéressé(e) ,restez donc avec nous pour une suite de cet  article.     

 

 




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens