Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Copier-Coller

2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 00:00



 

 

     L"HISTORIAL   AMANDINOIS

 47 RUE BARBUSSE  à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX


 

                                  Feu Pierre BECUE fondateur de l'Historial Amandinois

 

   Cette page constitue la suite de l'histoire des rues. A l'ouverture ,le dernier article apparaît . Sur la partie droite de votre écran ,vous pouvez constater les articles en ligne. Cliquer sur liste complête . Tous les articles s'affichent au centre. Choisissez celui que vous désirez . En cliquant dessus, l'article apparaîtra au centre.  Bonne Lecture.

NOS SOURCES: récits de feu Paul FASSIAUX  journaliste et Directeur du journal L'ECLAIR AMANDINOIS ,dont certains exemplaires sont conservés à l'HISTORIAL .Les anciens journaux :UNION AMANDINOISE ,ECHO AMANDINOIS conservés au Fond ancien de la Médiathèque  de ST AMAND-LES-EAUX (Nord).Les rues les plus anciennes ont été citées par DOM GOSSE vers 1765,dans un petit recueil intitulé :ESSAI SUR ST AMAND   que l'on peut consulter à la Médiathèque.

Pour être informé(e) de la publication d'un article , inscrivez vous à la Newsletter

LIENS UTILESun site amical :   http://x-maminette-x.skyrock.com  découvrez une artiste.

 découvrez tout sur ST AMAND -LES-EAUX en allant sur ce site :
http://www.tout-sur-saint-amand-les-eaux.net/
Vous aimez la généalogie ,amandinois et habitants des villages des environs, consultez et faites vous aider sur le groupe:http://fr.groups.yahoo.com/group/saint-amand-les-eaux/ 
   Nicole ,Yvette,David ,Raymond ,Pascal,Alain et tous les autres membres se feront un plaisir de vous aider :  
   

 

   Ami du "Pou du ciel" ,n'hésitez pas à visiter le site de Thibaut CAMMERMANS    http://pou.guide.free.fr/index.htm                                                                     
       

 

             LA CROISETTE-THERMAL 




        Saint AMAND LES EAUX  est la seule ville à posséder une station thermale au Nord de la FRANCE . Cette station bénéficie d'un cadre agréable, avec la présence de la Forêt Domaniale , le nouvel environnement de la ville et la proximité de la Belgique.

Notre article n'a pas la
 prétention de rappeler les vertus et bienfaits des sources thermales. Gérard DASSONVILLE  membre de l'association l'a trés bien rappelé dans un livre mis en vente à La Maison du Tourisme de la Porte du Hainaut 59230 ST AMAND LES EAUX.(rappelons que les bénéfices de cette ventes sont destinées a des associations caritatives).
Bien avant lui ,des personnalités ont oeuvré pour vanter les eaux et boues de ST AMAND :
      
   En 1698, le Médecin Pensionnaire de la ville et de l'Abbaye Monsieur BRAFFART.publie un manuscrit sur les bienfaits des eaux.(source Médiathèque).Peut être  que dans les enluminures écrits par les moines ,ces derniers ont parlé des eaux Thermales ????Ces enluminures sont ,pour la plupart,conservées à la bibliothèque de VALENCIENNES et de DOUAI.

Vers 1760/1765  le  Docteur Alexandre GOSSE ,Directeur de l'hôpital des Armées (installé à l'emplacement des Thermes)à ST AMAND publie un recueil . Il était le frère de Dom GOSSE trésorier de l'Abbaye. La Médiathèque possède cet ouvrages que l'on peut consulter librement au fond ancien).

   Sur Internet ,en allant sur la bibliothèque de REIMS vous pouvez consulter le " JOURNAL DES GUERIFONF OPEREEF AUX FONTAINEF MINERALEF DE ST AMAND EN FLANDRE PENDAND LA FAIFON EFTIVALE ".


(
lien:fondsancien.univ-reims.fr/spip.php?article32).Livre écrit par le Seigneur DESMILLEVILLE en 1769.Pourquoi REIMS ??.
 
  (Photos:Lucien)
Les eaux thermales qui jaillissent dans une clairière située au confluent de l'Elnon et de la Scarpe, étaient déjà connues des Nerviens. 
Les Nerviens étaient l'un des
peuples gaulois du nord/nord-est de la Gaule (Gaule belgique dans la terminologie romaine). Durant l'époque romaine, leur capitale était Bagacum -Bavay- et à l'est de l'Escaut .Situées à proximité de la voie romaine Bavay-Fort Mardyck, il est vraisemblable que les troupes s'y abreuvaient et s'y reposaient.
                             

     Lors de la conquête de LA GAULLE ou des pays situés au Nord ,les soldats romains venaient se baigner dans les "eaux bouillonnantes".LES-ROMAINS-AUX-THERMES.JPG Car l'eau qui jaillissait des sources provoquait des gros bouillons à la surface des marais et dans les thermes construits par la suite .Leurs vertus furent  reconnues.  Le passage des romains sur les terres amandinoises a été révêlé par des découvertes archéologiques.
(gif par Françoise RICCO et ci -  dessus une reconstitution de combat romain à ARLES ,photo Lucien faite en août 2009).
                                                      
Le nom de "Fontaine Bouillon" reste attaché à la station thermale de ST AMAND-LES-EAUX, comme on peut le lire sur la carte ci-dessus.Du moyen âge à la conquête de ST AMAND par Louis XIV,nous ignorons de ce qu'il advint de ces eaux. De même  , du temps de la 1ère Abbaye.(ci-contre ,une esquise de cette 1ère Abbaye qui comprenait une superbe bibliothèque.Celle-ci a été détruite par un tremblement de terre,peut être suivi d'un incendie au cours du 13ème siècle (source Médiathèque).En fait ,ce sont les moines qui se sont occupés à valoriser ces eaux boueuses.En effet l'ABBAYE était propriétaire d'une ferme (La cence Bouillon)située à proximité de ces eaux. Elle en percevait le "fermage". A proximité de cette ferme se trouvait un petit château.

  

Ci-contre la Cence BOUILLON répertorié dans le terrier BAYARD de 1663 .Ce manuscrit est détenu à la médiathèque (fond ancien)
















   Lors de ses campagnes en Hainaut, Louis XIV, le roi soleil, ordonne des travaux sur le site, afin de capter l'eau-remède. A l'époque, elle sourdait encore librement à la surface du sol en pétillant de multiples bulles, d'où son nom "Fontaine Bouillon". Des travaux de préservation sont effectués, sous la direction du Maréchal de Vauban en 1667.
    
  En 1714, une source acquit sa réputation par la
guérison qu'y trouva un évêque d'Arras. Elle continue à jaillir sous le nom de source de "l'Evêque d'Arras". C'est la plus sulfurée à l'émergence, et la plus chaude (26,2°).(source Fond ancien de la Médiathèque).En 1875, un forage est creusé à quelques dizaines de mètres à l'est de la "Fontaine Bouillon", il fournira un débit très important et portera le nom de source "Vauban".   Cette source a été suivie par d'autres. .                                                                                                                                                                                                                                                                 
Vauban
La fontaine BOUILLON a fait l'objet d'études ,en 1714 ,par le Sieur BRASSART,médecin juré,Directeur des Eaux.fontaine-BOUILLON.JPGDocument de la Médiathèque de ST AMAND.
                                                                                                                                                   
 

Publicités découverts a la Médiathèque-fond ancien-avec l'autorisation verbale de la Directrice.

   Une autre source jailissait dans la forêt: la SOURCE DES  CHÔMEURS" .Cette dénomination daterait de 1936 quand les grévistes de l'époque venaient se ressourcer,ainsi que la population amandinoise.Trés fréquentée par les personnes désirant bénéficier d'une eau gratuite cencée leur redonner la santé. Ce lieu fut surtout fréquenté par les mineurs se rendant sur les lieux de leur travail à BRUILLE,CONDE,THIERS etc..De nos jours ,le point d'écoulement est encore existant.L'eau s'écoule goutte à goutte et est interdite à la consommation.Les canalisations ne sont plus entretenues.
   
 
Photos:lucien, ces panneaux sont installés a proximité immédiate de la source ,en forêt.Ils ont pour effets de rappeler l'histoire de la source et surtout l'interdiction de boire l'eau.
                                                                                                                  
      La ville de SAINT-AMAND possèdait une garnison militaire.Les troupes étaient alors nombreuses . De ce fait ,un hôpital militaire fut créé au lieu-dit "Thermal".Des sources des Fonds anciens de la médiathèque ,nous apprenons que le Docteur Alexandre GOSSE (frère de DOM GOSSE, Trésorier de  l'ABBAYE)en fut l'un des praticiens. Ce médecin (né à DOUAI ,décédé à ST AMAND vers 1772) résidait rue d'Orchies .De nos jours ,on peut encore apercevoir sa demeure:(voir l'histoire de la rue d'Orchies.).

     A proximité immédiate ,on trouvait un hôpital civil. Ces deux établissements furent réunis au Château MALPAIX ,dont nous aurons l'occasion de reparler. Les patients de ces deux établissements ont reçu des soins par la boue et l'eau de ST AMAND.


      Evidemment , au fil des époques les eaux ont acquis une certaine réputation pour guérir les maux.Ceci ne manqua pas d'attirer les foules . Aussi, furent nombreux a penser à exploiter cette manne . De quand date la création des thermes et leurs fréquentations ?comme nous le connaissons de nos jours.  Probablement aprés la révolution .Napoléon 3 y est venu .Un chêne fut planté, à l'occasion de cette visite ,derrière l'établissement. Le "Chêne du Prince " a disparu victime du temps et de la vermine,au cours de ces dernières années. Des cures sont organisées dans des bâtiments construits en dur. Ce que nous savons c'est qu'un certain Docteur CHARPENTIER en devient le locataire-gérant . Il vend le domaine à un ancien inspecteur des DOUANES en retraite: Alexandre PREVOST.Ce dernier décède sans avoir entrepris les travaux de rénovation auquels il s'était engagé (selon le Sous Préf
et de Valenciennes H.De MALHERBE. Les thermes passent dans les mains de ses héritiers.
                         
                                ci-dessus un chêne identique à BONSECOURS (B)-carte de MME PAUWELZ
     

  En juin 1882 Adrien GREGOIRE ,journaliste polémiqueur, rédacteur en chef du"Progrés du Nord" (quotidier installé rue Nationale à LILLE , en devient propriétaire et ce aprés de longues tractations commencées le 19.04.1882 ,pour se terminer le 19/05/1882 (source Médiathèque). La concurrence a été sauvage auprés des héritiers PRUVOST.En ce jour du 19 mai,il signe le contrat de la concession de l'Etablissement Thermal.  Le même jour , il verse ,au Trésor Publique , une caution de 12500 franc (soit l'équivalent de 40.000 Euros)pour l'époque.(source:journaux anciens Paul FASSIAUX-Historial Amandinois)

       L'homme se transforme en homme d'affaire et entrepreneur et n'hésite pas à se servir de la publicité pour attirer la clientèle. Il crée le premier casino de SAINT-AMAND. (rappelons que la ville porte le nom de ST AMAND LES EAUX que depuis 1962. Les bâtiments anciens sont soit rénovés ou détruits pour faire place à d'autres. Un hôtel est construit pour accueillir les curistes ou les joueurs fréquentant le casino. Des concerts sont donnés et des soirées mondaines sont organisées. Au début du 20 ème siècle ,l'établissement Thermal jouit d'une bonne réputation.Il est fréquenté par une clientèle aisée, voir trés aisée. Dans les journaux de l'époque ,la liste des curistes est publiée et ce à chaque début des cures.Il en vient de toute l'Europe.    
Photos lucien,documents :anciens journaux.
                                                             


         Comme nous le constatons, les curistes ne manquaient pas de distractions : casino, promenades en forêt (en calèches, à pied, à cheval ou en voitures automobiles) et même assister à des courses de chevaux. En effet ,derrière l'Etablissement Thermal , s'installa rapidement un centre équestre et un champ de courses fut construit.(nous n'avons pas recherché l'histoire de ce centre. IL a attiré les foules durant quelques dizaines d'années.).Nous reparlerons de ces festivités ,qui commencent lors de la présence de NAPOLEON III et de son épouse, dans notre prochain article.


NOTA : Tous nos articles sont sujets à être modifiés ou complêtés suivant nos recherches. Aussi n'hésitez pas à revenir visiter ce blog.Merci, lucien


                                                  &&&&&&&&&&&&&&&&&



.                

Rappel: une suggestion , une remarque sur cet article , vous voulez ajouter un commentaire , nous communiquer une photo ,contacter nous  :    ptitloup6@hotmail.fr                                                      

 

 Vous désirez assister "l'HISTORIAL AMANDINOIS" ,devenir membre de l'association ,contacter la: 47 rue Barbusse ,59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX (les mercredi matin),  

 

Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:  

 

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur :htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois(clic sur à consommer sans modération) 

 

 



                Ci-dessous, votre serviteur ,auteur de ce blog:Lucien BAUDUIN,membre de l'Historial.


                                      
                 Allez ,allons voir la suite. 100_0559.JPG

 

                                                            ptitloup6@hotmail.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens