Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Copier-Coller

31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 09:53

   

L"HISTORIAL AMANDINOIS
47 RUE BARBUSSE à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
COMMUNIQUÉ DE Françoise RICCO:
La Société Historique du Pays de Pévèle fête cette année ses 40 ans d'existence. En cette occasion ,l' HISTORIAL AMANDINOIS se voit proposer un stand d'exposition .Rappelons que notre commune fait partie du Pévèle. Notre bureau étudie cette proposition et adressera sa réponse dés que possible. Pour ceux qui sont intéressés ,le forum du Pévèle se tient le dimanche 7 octobre 2012 à CYSOING(59),voir leur site sur www.paysdepevele.com.
Pour faciliter votre lecture ,cliquer sur liste complête et choisisser votre article . Si vous êtes intéressé(e) cliquer sur les liens (mots en bleu)
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer : ptitloup6@hotmail.fr
&&&&&&&&&&&&&&&&&
 
   Notre article sur les commerces de la commune a provoqué des commentaires et c'est ainsi que Michel J.......N nous a adressé un courriel pour nous faire connaître les anciens commerces de son quartier . Amandinois expatrié vers le centre , Michel reste néanmoins en contact avec sa parenté et ses ami(e)s. Originaire de la croisette , c'est avec plaisir qu'il nous fait connaître les anciens commerces de son quartier .Commerces qui , pour la plupart d'entre eux , sont disparus de nos jours.
   NOTA:Nos remerciements vont ,en premier lieu ,à la Direction du Parc Ecomusée ST JOSEPH VILLAGE , le marais de GUINES , 62340 GUÎNES , qui nous a autorisé à utiliser les photos ci-dessous . Si vous passez à proximité , n'hésitez pas à visiter ce super parc ,dont voici le lien :
 
                                                             &&&&&&&&&&&&&&&&
 
Mon quartier: à la croisette il y avait quatre épiceries :
 
comptoir-d-epicerie-ecomusee-st-joseph.JPG   La première était en face du carrefour de la rue de louviére, ensuite l’épicerie quincaillerie de mes grand parents en face de l’église, l’épicerie « alida » sur la place et l’épicerie Coudoux.Il y avait le café à l’angle de la rue de louviére , tenu par Mr Alphonsi le père de Mr Alphonsi instituteur à l’école du mont des bruyères, le café Vinet, le café débit de tabac Patoir, celui de mes arrière grand parent, en face de l’église, que ma grand-mère transforma en épicerie quincaillerie .
    Qu'il était plaisant de s'introduire dans ces épiceries .Dés l'entrée , de multiples odeurs nous incitait au plaisir de la dégustation . L'on pouvait acheter quelques grammes de moutarde pour quelques sous et d'autres produits vendus au poids ;les balances étaient bien présentes sur le comptoir.  (ci-dessus :l'épicerie)
 
 

    Le café « Paul Liline et marguerite » je ne me souviens plus du nom il est toujour ouvert en face de l’église maintenant il fait épicerie, le café Milo au bout de la place , le Kursaal, le café Ducros il faisait restaurant il était dans le virage après l’entrée de la source amanda, et celui de Mathilde « du coucou » drève de Raismes. la-quincaillerie-interieur-ecomusee-st-joseph-.JPG

 

     Dans la rue de louviére il y avait un matelassier Mr Lucas père du cordonnier Gabriel Lucas, et un tanneur.Il y avait un autre cordonnier Mr Copin à coté de l’épicerie Coudoux.

Gleber Greffe qui était le ferrailleur à coté du café Milo et l’entreprise de maçonnerie Hue leur entrepôt était rue des Aulnois, la fonderie Mériaux disparue pour faire place au giratoire route de thermal.

                            ci-contre l'intérieur de la quincaillerie

     J’y ai connu dix fermes, Baury démolie pour faire place au giratoire route de thermal, la ferme Legrain la seule qui existe toujours, la ferme Hornez,  Hautecoeur Lubrez et Bécu père et fils dans la rue de la louviére, Bar en face du carrefour , la ferme « Paul tata » sur la place prés de léglise, la ferme Berthaud sur la place, la ferme Évrard, la ferme normande elle est à l’orée du bois le chemin qui y mène est juste après la villa Marie Louise, et la ferme Houzé.      nos voisines ,ci-dessousdes-voisins---les-animaux-du-chemin-des-tetards--.JPG

 

   Il y avait aussi la ferme Van huisberg (pas certain de l’orthographe) au carrefour rue de la louviére rue des aulnois, et la ferme plez ou couplez là où il y à le centre équestre actuellement, le marchand de charbon Renoncourt sur la place et le fabriquant de beurre Mathon Bizard au bout de la place, et une coiffeuse " Élise".Dans ce salon , les dames échangent les nouvelles de la ville et surtout du quartier.(le salon ci-dessous)

                                    SALON-DE-COIFFURE.jpg                                                          

    J'ai oublié, il y avait un réparateur marchand de vélo, Mr Clément il était au 47 route de thermal, Mr Trenchant marchand de bière ,l'atelier de mécanique générale Jules Patoir, eforge-marechalerie-ecomusee-st-joseph.JPGt l'atelier du

 maréchal ferrant Houzé père et fils qui étaient mon arriére grand père et grand père, je n'ai pas ou plus de photos, il y avait chez moi des photos des machines agricoles charrue et autres mais je n'ai rien retrouvé madame ma mère a semblablement tout détruis .Quand l'on passait à côté du Maréchal ferrand , l'odeur des sabots brûlés du cheval ,à qui des fers neufs étaient remis ,me revient au nez .

   

 

Dans les cafés , le soir ,aprés le travail ou les dimanches ,on se réunissait entre amis ou en famille.Une petite bière par ci , un coup de blanc là, une limonade pour les enfants ,une chansonnette , une cigarette ou une pipe bourrée de tabac allumé(e) au bec de gaz toujours en mouvement dans un recoin; bref , tout cela suffisait pour créer un moment de bonheur pour oublier la rigueur des temps. De nos jours ,ces cafés ,estaminets ,débits de boissons , disparaissent petit à petit. Ils sont victime du coût de la vie et des lois réprimant l'ivresse publique et manifeste .

 

 

 

   marchand-de-cycles-ecomusee-st-joseph.JPG    l'établie du menuisier écomusée st joseph

 

    le-comptoir-de-l-estaminet-ecomusee-st-joseph.JPG    le marchand de vélos                                              L'établi du menuisier

 

 

 

 

                             le fournil de la boulangerié écomusée st joseph

                 l'intérieur du café                                              Le fournildu boulanger et son four

     Je croyais avoir fait le tour , j'ai oublié le menuisier Paul Trenchant dit (paul du gastier) il habitait en face de la ferme Hautecoeur, le garagiste Mr Misplard je ne suis pas certain de l'orthographe il était à coté du presbytère maintenant je crois qu'il y a un artisan électricien , et au bout de l'église contigu a la sacristi il y avait un petit local qui servait de garage pour la pompe à eau des pompiers, par la suite c'est Paul (tata) le fermier je crois que son nom était Trenchant, qu'il utilisait pour ses outils agricole , ce local est maintenant disparu tout comme le vieux local du transformateur électrique qui était derrière l'église, et la place où nous jouions au foot en cassant quelques carreau puis nous allions dans les prés .
Le petit fortin de la croisette je crois qu'il servait pour le téléphone .
                                                          Michel J.......N

     

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 

Comme Michel , réveillez votre quartier en nous faisant connaître vos anciens commerces .Ces "petits" commerces disparaissent transformant nos quartiers et le centre ville en désert . Pourtant ,ils nous sont indispensables .

 

 Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite , contactez moi :ptitloup6@hotmail.fr

 

Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)

 



 

     


Partager cet article

Repost 0

commentaires

isabelle 31/07/2012 20:18


j'ai oublié de preciser que ma fille habite actuellement la maison de l'ancienne coiffeuse "élise" citée dans l'article


isabelle noel

Lucien 31/07/2012 20:58



Merci de cette précision ,lucien



mamisa 31/07/2012 20:07


waouhhhhhhhhhhh  super


j'habite la croisette et mon mari y est né


c'est génial de retrouver tous ces souvenirs


merci a vous


isabelle et guy

Lucien 31/07/2012 20:59



Merci ,lucien



Articles Récents

Liens