Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Copier-Coller

23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 08:14

L"HISTORIAL AMANDINOIS
47 RUE BARBUSSE à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer :
Nous vous rappelons qu'en cliquant sur "liste complête" ,vous pouvez lire l'article que vous recherchez.
  DERNIÉRE INFO L' HISTORIAL AMANDINOIS rend hommage à Monsieur René ETIENNE ,ancien correspondant de la Voix du Nord, décédé le 23 octobre 2012. Monsieur ETIENNE a participé à quelques articles de ce blog , notamment en fournissant des photos . 
POUR LA CLÔTURE DE LA FÊTE DE LA TOUR : (Voir ou revoir )REGARDEZ LA TOUR EN FOLIE (laissez passer la pub-mettre en grand écran, montez le son-détendez vous pendant 15"50.Félicitations aux informaticiens pour ce travail admirable.
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
     

 

 

Copie-de-LE-PRIEURE.jpg                  ESCALIER-PRIEURE.jpg  

L'ÉCHEVINAGE (cette photo a fait le tour du monde)                   Photo : lucien                     

  De nombreux amandinois ,des touristes ,curistes ,connaissent l' ÉCHEVINAGE OU PRIEURÉ qui était autrefois le logement de l'ABBÉ . Mais combien connaissent son intérieur . Dés l'entrée , nous voyons un escalier qui permet d'accéder aux étages . Cet escalier est récent , à son emplacement ,il y avait un passage pour les hôtes de l'Abbé , lequel passage accédait à l'hôtel des invités . Cet escalier est emprunté par les jeunes futurs mariés et leurs invités qui se rendent auprés du Maire ou l'un des adjoints pour officialiser leur union .

   Pour se rendre dans ses appartements , l' Abbé empruntait l'un des escaliers en bois se trouvant dans les deux petites tours. De nos jours , il resterait un moignon d'escalier dans la tour de droite .

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 Cet article est préparé avec la collaboration de Amélie DESSE ,responsable du fond ancien de la Médiathèque. Nous lui souhaitons bon courage et tous nos voeux pour le bébé qu'elle attend prochainement .

   Nous remercions MR.Germain HIRSELJ du Musée de Saint -Amand-Les-Eaux pour l'envoi des photos des oeuvres de Louis Joseph WATTEAU lesquels sont visibles à l'Échevinage. Ces photos ont le "copyright "Photo Germain HIRSELJ"> Musée de Saint-Amand-les-Eaux.
 
L'ÉCHEVINAGE OU PRIEURÉ
 
SOURCE MÉDIATHÉQUE
 
  C'est l'ancienne entrée principale de l'Abbaye ,construite en 1632,qui contenait les salles de réunion du Magistrat , les salles de justice et les prisons.
  On appelle aussi cemonument "PRIEURÉ" ,parce qu'iltouchait aux appartements du prieur. L'ensemble de la construction permet de le considérer comme un véritable bijou artistique dans le goût de la renaissance Flamande.
  La porte centrale était précèdée du fossé Madame et défendue par une herse et un pont levis .La porte en bois actuelle date de 1895. La porte est entourée de colonnes qui soutenaient ,autrefois , des statues de Saints.Au dessus de cette porte ,on remarque la "Chayère à bans"(ou logia).C'est de ce balcon que le Magistrat s'adressait au peuple et proclamait les édits. Au dessus ,un campanile possède une cloche ,dite "bancloque ou cloche à ban"qui servait à appeler les habitants pour les plaids ,les proclamations ,etc..Les ministres étaient annoncés par le tocsin(depuis la tour).
  Deux pavillons octogonaux entourent la  porte d'entrée , le rez de chaussée contenait les prisons. Au deuxième étage ,se trouvaient , d'une part, le salon de rception des hôtes, d'autre part ,la salle de délibération du Magistrat.
  Chaque pavillon est couvert d'un dôme surmonté d'une lanterne qui supporte un chien en pierre semblant veiller .
 Une fois cette porte franchie ,on se trouvait sous une voute  qui donnait accès à la cour intérieure de l'Abbaye.Maintenant on y trouve l'escalier actuelle.(voir ci-dessous) 
 Actuellement on peut voir :la salle des Plaids qui brita la justice depaix jusqu'en 1958.La salle des mariages totalement détruite par l'incendie de 1949, restaurée ensuite dans son style initial. Au deuxième étage ,les deux pavillons octogones renferment , l'un , la salle d'échevinage restaurée qui sert ,occasionnellement , par le Conseil Municipal,l'autre , un salon de réception :le salon WATTEAU ,appelé ainsi en raison de la présence des tableaux peints par Louis WATTEAU en 1781 et 1782.

 

LE SALON WATTEAU

 

 Voici ce qu'en dit "Amélie DESSE"

 

le-salon-Watteau.jpgAu deuxième étage de l'Echevinage, les deux pavillons renferment, l'un la salle échevinale restaurée (Salle du Conseil), l'autre, un salon de réception, le salon Watteau, appelé ainsi en raison des tableaux peints par Louis Watteau en 1781-82.

 

   NOTA: nous n'avons pu obtenir l'autorisation de publier le portrait de Louis WATTEAU(1798) par Henri  A.C de MAILLY .Lequel portrait se trouve au Musée de l'Hospice à LILLE.        

Louis Joseph Watteau, dit Watteau de Lillecomme plus tard son fils François Watteau, né le 10 avril 1731à Valencienneset décédé le 27 août 1798à Lille, est un peintre français.

 

   C'est le petit-neveu de Jean-Antoine Watteau, le peintre des fêtes galantes, et le fils de Noël Joseph Watteau (1689-1756), frère de Jean-Antoine Watteau.Peintres actifs à Lille, lui et son fils Françoisseront appelés les « Watteau de Lille ». Son rôle a été déterminant dans la création du futur musée lillois des Beaux-Arts qui sera inauguré en 1803, par la réalisation du premier inventaire des tableaux confisqués à la Révolution .(source Wikipédia.fr)  

 

L'oeuvre de Watteau peut se décomposer comme suit, sur huit panneaux de formes ogivales correspondant aux compartiments de la voûte :

Un christ en croix, Madeleine agenouillée, la Vierge, saint Jean et deux soldats.

 Photo-du-jour-019.jpg  sogr21wxu6i8.jpg  

 

Un groupe d'amours soutenant les armoiries du Royaume de France, un glaive, une balance, un sceptre, une couronne,etc...

Une allégorie du Travail mettant en fuite la Débauche et la Paresse, et la Charité répendant ses bienfaits (cette toile est généralement considérée comme la meilleur du peintre).

La scène de la femme adultère.

Le jugement de Salomon.

Le Christ conduit devant Pilate.

                                                  Photo-du-jour-022.jpg

Un groupe allégorique d'amours avec des instruments agricoles.

Un groupe allégorique avec un génie debout sur un globe, une corne d'abondance etc...

Amélie Dhesse-Carpentier

Resp. Patrimoine Ecrit & Calligraphie - Médiathèque de Saint-Amand-les-Eaux

03 27 22 49 87 / adhesse@mediatheque-st-amand.com

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 L'ÉCHEVINAGE OU PRIEURÉ      

 

   L 'Échevinage est le domaine réservé de l'ABBÉ qui est le dirigeant de l'Abbaye aprés avoir été  nommé par ses pairs .Il y demeure , reçoit des hôtes venus de tous les horizons .     

  

  C'est la que se réunissait  le "MAGISTRAT" . Il s'agissait d'un conseil constitué d'échevins élus pour un an sous les ordres de l'abbé. Ce conseil était chargé de faire respecter les lois et de rendre la justice .(Voir l'article sur le Moulin des loups). Aux grandes occasions (Fêtes ,cérémonies ,exécutions publiques de bourgeois ou nobles , l'Abbé apparaissait à la logia (CHAYÉRE A BANS )se trouvant au dessus du porche). ci-contre)Rappelons que l' ABBÉ a le pouvoir de basse et haute justice .        
   

         

 

 

 

      Actuellement , l'on retrouve une partie de la demeure de l' Abbé . La salle des mariages et l'ancienne salle à manger en constituent les principales pièces . Le "Mayeur" ou le Maire y a un bureau . Les photos ci-dessous sont la propriété de Lucien BAUDUIN      

      Mes-images-quatre-0428.JPGMes-images-quatre-0429.JPG 
                                                                  LA SALLE DES MARIAGES   
  Mes-images-quatre-0436-copie-1.JPG Mes-images-quatre-0430.JPG
  LA SALLE DE RÉCEPTION -La superbe table octogonale provient de l'Abbaye.Elle a été achetée par la Municipalité , en 1808.(source médiathèque.  
Mes-images-quatre-0431.JPG Mes-images-quatre-0433.JPG
           D'où vient cette tapisserie                                les armes de l'Abbé au plafond
        
 Ami(e)s visiteurs (touristes ,curistes,passagers) et aux amandinois , allez visiter l'Échevinage et le musée de la Tour (faïences et expositions diverses)," cela vaut le détour " comme le disait MR.BOCQUET Député Maire de la ville.En septembre , profitez des "JOURNÉES DU PATRIMOINE " les 15 ET 16 SEPTEMBRE 2012 .pour visiter nos Musées (L'Échevinage, la Tour, le Musée de l'HISTORIAL, et autres présentations de certaines associations .Renseignez vous auprés de la Mairie ou de la Maison du Tourisme .
    
&&&&&&&&&&&&&&&&&
   L'histoire de l 'ÉCHEVINAGE A provoqué de la part de Jean Paul D......Y ,le commentaire suivant:  Bonjour Monsieur,

""""J'ai pris connaissance avec beaucoup d'intérêt de votre article très documenté sur l'échevinage de Saint-Amand.

Ma Grand-Mère paternelle, Renée D..........X, née au Moulin des Loups en 1901 et décédée à Valenciennes en 1981 y fut incarcérée durant six jours, en 1917, pour une broutille (ramassage en forêt de glands destinés à fabriquer un succédané de café).

Elle fut condamnée ainsi que l'une de ses jeunes voisines, par le tribunal militaire de la place, présidé par un vieux général Prussien.Insensible à ses pleurs et à son très jeune âge, il invoqua néanmoins "les malheurs de la guerre".Les cachots étaient situés au sous-sol, dépourvus de lumière et de toute hygiène.Lorsqu'elle fut libérée, après six jours au pain noir et à l'eau, la lumière du jour l'étourdit au point, disait-elle, de lui avoir fait perdre l'équilibre.

L'échevinage était, semble-t-il, un lieu d'incarcération ordinaire pour l'occupant.

La population Amandinoise, comme toute la population du Nord de la France a beaucoup souffert de cette occupation; lorsque j'étais enfant, dans les années 50, les anecdotes sur cette période revenaient systématiquement dans les réunions de famille, au Moulin des Loups ou au Mont des Bruyères.Je réside aujourd'hui loin de Saint-Amand, mais le souvenir en est toujours très vif.

 

Bien à Vous,

                                                           &&&&&&&&&&&&&

                

     Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite , contactez moi : ptitloup6@hotmail.fr

Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)

 

caligraphie_lucien-1.jpg

 

   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

isabelle noel 09/12/2012 18:02


ce spectacle sur latour de st amand fut merveilleux, spectaculaire


merci d'avoir remis le lien ici


guy et isabelle

Articles Récents

Liens