Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Copier-Coller

30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 09:38

                                                        

L"HISTORIAL AMANDINOIS
14 rue du Collège à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste. 
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.  Le Musée sera ouvert chaque mardi et jeudi de 14 à 17h, le samedi de 15h à 18h , le troisième dimanche de chaque mois
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer : http://historial.amandinois.over-blog.com/article-35-les-liens-98164767.html                     .
 
CALIGRAPHIE: Amélie DHESSE ,responsable du Fond Ancien de la Médiathèque, prépare sa nouvelle campagne de la Caligraphie (iniatiation-exposition),vous êtes intéressé(es) prenez contact:
       
Ma nouvelle adresse: ptitloup385@gmail.com
 
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

LA TOUR ABBATIALE

L'HORLOGE

    

 

      Grace à l'efficacité de Monsieur le Député Maire , Alain BOCQUET , la Tour Abbatiale de ST AMAND- LES- EAUX a été entièrement rénovée. De nos jours , les chalands peuvent admirer ce remarquable travail . L' horloge qui orne le sommet , prés du carillon , a retrouvé ses couleurs . Il n'en a pas toujours était comme cela. Les anciennes rénovations la faisait apparaître sous un aspect très terne .

   Après de longues années , la Tour vient d' être rénovée , le Carillon et l' Horloge ont retrouvé des couleurs .Cette dernière rénovation a été précédée d'une autre en 1906 ( et dans les années 1950) qui a vu la réinstallation du carillon .Des précisions sont apportées par le journaliste de l'UNION AMANDINOISE de l'époque .

  L'horloge de la Tour est en fer forgé, œuvre remarquabledu XVII°siècle qui se distingue par son fini et par la précision du mécanisme. C'est le produit du marteau et de la lime. Cela montre avec quel degré de perfection on travaillait déjà le fer à cette époque.

  Sur la partie la plus en vue de l' horloge , précisément entre les montants qui supportent le cylindre du carillon , se trouve un détail que nous ne pouvons passer sous silence , c'est une plaque de fer, solidement fixée ,dans laquelle se trouvent artistement découpés , les blasons de l' Abbaye et celui de l'Abbé Nicolas DUBOIS; chaque blason est surmonté d' une mitre et la crosse abbatiale les sépare .Aucune devise , ni aucune date n' y sont représentées . Cependant ce détail nous donne l'authenticité de la date que nous avançons .

  Cette gigantesque horloge fut construite en 1648 , tandis que les 38 cloches qui composent le carillon portent toutes la date de 1784. Il ne faudrait pourtant pas croire que les cloches n'existaient pas avant cette époque le monastère les fit refondre par un fondeur Tournaisien Ch L.BARBIEUX dont le nom figure sur chacune d'elle.

  Cette horloge se compose de 4 corps de rouages : 1) le mouvement qui commande la marche des aiguilles et la sonnerie du carillon .2) le rouage qui fait tourner un cylindre de 1m58 de diamètre sur 1m25 de longueur , c'est absolument en plus grand ce qu'est le mécanisme d'une boite à musique. Ce cylindre ,tout en fer,a dû à l'époque de sa construction demander un temps considérable pour son achèvement; il est percé de 1616 trous dans lesquels se placent des pointes en fer pour constituer des airs que l'on veut faire jouer par le carillon.Les deux autres corps de rouages servent l'un pour la sonnerie des heures et l'autre pour la sonnerie des demi-heures.

  Le carillon se compose de 38 cloches qui forment 3 gammes tempérées et donnent en plus le sol et le sol dièse de la 4ème octave .L' horloge de la Tour a dû subir quelques changements en 1851, l'échappement à ancre devenu mauvais a été remplacé par un échappement à chevilles par MR LAJOIE père . En 1875 ,sur l'initiative de MR. Anselme LESAGE , on change les aiguilles ,l'heure n'était indiquée que par une seule aiguille faisant le tour du cadran en douze heures. Depuis cette époque l'heure et les minutes sont indiquées sur chaque cadran ,ce travail a été fait par MR. Henri LAJOIE .(en 1906)la réparation du carillon vient d'être faite par le même horloger .Il joue  à l'heure : »mourir pour la patrie »,au quart aprés l'heure : les 5 premières mesures de »TOI QUE L'OISEAU « « de Guillaume TEL, à la demi heure «  les biaux enfants de ST MAND , au quart avant l'heure:bon voyage MR.DUMOLLET .

Nous tenons à féliciter MR. LAJOIE pour son beau travail qui offrait tant de difficultés.

UNION AMANDINOISE DE 1906-Source: Médiathèque

 

NOTA: 1)LAJOIE Adolphe Henri est né le 11/12/1830 ,est décédé le 20/10/1902 , horloger de profession. Son père ,Henri , était horloger ,né le 29/09/1850 et DCD le 06/101912 . Tous deux natifs de SAINT AMAND .

2) LESAGE Anselme , marchand de fer né le 21.04.1835 et DCD le 09.10.1878 à ST AMAND .

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 
      Cet article est sujet à modification .Vous pouvez y ajouter un complèment , un commentaire , apporter des photos.
     L' HISTORIAL est ouvert à tous ,anciens chaineurs , brasseurs , faïenciers ,  lamineurs ,pour devenir membre contacter Le Président Michel RICCO et son épouse Françoise .
                                                            caligraphie_lucien-1.jpg

 

HORLOGE RENOVEE
HORLOGE RENOVEE

HORLOGE RENOVEE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Herole 01/05/2013 12:30

ATTENTION
Ne mettez pas votre vrai nom (comme j'ai fait l'erreur) ou de mettre votre adresse mail, ils servent pour la propagande de "overblog" bonjour les pubs et autres spam.

Excuse moi Lucien, je devais le signalé.
Gille

Herole 01/05/2013 12:18

Bonjour
Superbe explication, je félicite Lucien pour sa persévérance et me faire (re)connaitre Saint Amand.
Je suis sur Angoulême donc (personnellement) pas moyen de revenir voir les perfections de ma ville de naissance.
MAIS, grâce à Lucien je suis le court de l'évolution, est donc je le remercie très chaleureusement.

Lucien ché un pot de ch'nord, méyeur k'li ? té pe pas !

Merci à toi
Gille

Articles Récents

Liens