Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Copier-Coller

30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 21:23

 

                                                         



   

        Pour tenir compte des derniers commentaires ,la page 9 ""Le Pou du Ciel "" a subi quelques modifications.                                           

                              LA RUE DU BOURG     ou  RUE THIERS

                               

                                                       Plan de 1663



           La rue Thiers s'appelait ,autrefois , la Rue du BOURG .. Ceci peut présumer qu'il s'agissait d'une des premières rues de la cité. (Notes de Dom GOSSE).


           Elle s'allongeait depuis la rue de TAVOYE (rue d'Orchies actuellement) jusqu'à l'entrée actuelle de la place de L'Eglise qui à l'époque portait le nom de ""Croix à la Bove"". Dans cette rue , on trouvait la Brasserie Hostellerie du "Mouton Blanc",dont nous avons déjà parlé à propos de la rue d'Orchies. Pour les généalogistes : aprés 1758 ;un certain GAHIDE ex hotelier de l'Auberge de la "Coupe d'Or" (1),colocataire de la Faïencerie de la rue Davaine avec DOREZ ,il avait repris cet hôtel.  Il semblerait qu'il n'a pas poursuivi les activités de la brasserie. Quand à l'hôtel , il fut transféré au numéro 10 de la Rue THIERS , là où se trouvait la banque appartenant à la famille NICOLE. Cet immeuble a la particularité d'être partagé ,au rez de chaussée , par deux établissements à caractère commercial , en 2007.

                                       

                        

                 Le clocher avant sa destruction au cours de la guerre 14/18                                         

                                       ci-contre en 2007:photo Lucien

  Sur le fronton ,on peut encore apercevoir les initiales de la famille NICOLE.Au     premier étage , la petite terrasse est toujours d'époque.

                             

 .                         

  Collection Françoise VILLE et MR.ETIENNE(ancien correspondant de la Voix du Nord) la photo a été faite aprés 1918, le clocher de l'Eglise N'est pas encore reconstruit

      (1) à l'origine l'hôtel de la "COUPE D'OR'' ou de la ""CARPE D'OR"" se trouvait dans la rue de Valenciennes ,prés du Pont de la Scarpe (voir plan ci-dessus ,s'agissant de la vieille Scarpe)Il s'agissait d'un grand bâtiment à étage , flanqué d'une tourelle. En 1663, ce bâtiment appartenait à Charles du CHAMGE. Le sieur "GAHIDE" y était valet en 1758 . L'Auberge disparut avant la Révolution et l'immeuble fut occupé par la Maréchaussée. Puis Mathieu DUMOULIN en fut propriétaire. Puis l'ancien Maire , Colomban DESPINGALLE démolit le bâtiment pour y construire sa maison particulière en 1840. Ce Maire a eu un grand rôle dans le développement naissant de la chaînerie amandinoise. Notes de MR.FASSIAUX.


   Au XIXe siècle ,l'industrie a été florissante dans la rue Thiers:au n°28 il y avait la salinerie STERLIN fondée avant la Révolution et cédée en 1870 à DUSART-BOURGOGNE qui la continua encore quelques années. Au n°34 , la fabrique de bas de F.BASTENAIRE. A l'emplacement des n°40 à 48 ,il y avait une brasserie qui passa de père en fils dans la famille des BOUCHART . Cette brasserie fut détruite en 1860 et fit place aux maisons actuelles. Au n° 17 , le sieur VANLOOY avait une salinerie,  avec une porte cohère donnant sur la rue des Anges. VANLOOY était également fabricant d'huile. Les BOUCHART-MUSEUX étaient fabricants de bas, avant la Révolution , au n° 37.


  Avant la Révolution ,il y eut au n°19 une école tenue par les Religieuses .Ecole qui fut achétée vers 1842 par Edouard RAVIART ,imprimeur. Puis fut entre 1845/1851 la propriété de la famille DRUON. Cette maison renfermait une particularité ,dont tous les détails ont été consignés dans une note inédite du Docteur DENY (notes de Paul

                                          

 

 

 

 

 

 

 

  A l' entrée de la rue Thiers ,la charcuterie PLEZ Arthur

 

                   

FASSIAUX). ""Il s'agit d'une cave  parallèle à la rue Thiers , dans laquelle on descend cinq marches.Le pavage , en pierres bleues régulières, présente en son milieu une cavité contenant toujours de l'eau. Les murs ont une épaisseur de 0m60 et sont surmontés d'une voute en grés surbaissée qui arrive à 0m30 au dessus du niveau de la rue.Au fond de la cave on voyait  un bénitier en pierre bleue monolithe.A proximité une tablette horizontale en grés. Il semble que cette cave conduisait à une crypte ou une chapelle. Une même cave fut construite au Château de la MOTTE, par L.DE BRANDT. La cave de la rue Thiers pourrait remonter à la moitié du XVe siècle.Cette immeuble fut détruit et remplacé par l'immeuble ci-contre. Il a servi de cinéma et d'hôtel , puis de nos jours en résidences. Le rez de chaussée comprend un hall d'accueil et un bureau de travail intérimaire.Une question se pose : reste t'il des vestiges de cette cave ???. Dans l'affirmatif , sont ils accessibles  Cet immeuble possède une sortie sur la rue des Anges par un immense garage. photo lucien 

 

 

        Prés du Pont d'ESCARPE  ou Pont des Carpes , il y avait une grosse tout carrée ,trés élevée,percée d'une grande porte  et flanquée de deux petits bâtiments sur les côtés.  En temps de pais , la garnison se réduisait à deux hommes de garde ,souvent les deux plus pauvres de l'endroit ,selon DOM GOSSE. Ce dernier ajoute qu'à un moment donné , l'un était aveugle et l'autre sourd. Le premier veillait le jour ,le second la nuit.Les déserteurs de la garnison avaient beau jeu de passer la rivière. En 1340, cette Porte d'Escarpe eu un beau rôle , le Comte du Hainaut ,avec les soldats anglais et Valenciennois , tenta vainement de la prendre d'assaut ,durant une journée. En 1900, la municipalité fit recouvrir cette scarpe ancienne aux eaux chargées de relents peu agréables. Au delà du "Pont de la Scarpe"la rue s'appelait ""rue de l'Eglise ou rue d'en Bas du Pont"".Selon Dom Gosse , il y eut une fameuse taverne à bière appartenant à un sieur CLABAUT . Au n°41  de la Rue Thiers était installée la poste  qui fut vers 1880 transféré rue du Grand Repas ,actuelle rue de l'Ancienne Poste. 

 Au cours des ans , la rue Thiers a subi des transformations:recouvrement de la vieille Scarpe , reconstruction d'immeubles aprés démolitions durant les guerres. Passage du tramway ,puis sa suppresion , circulation automobile intense .

                  

  

                    

                      Collection MME DHOTE Andrée ,priorité aux piétons et véhicules hypomobiles

Le café situé à l'angle de la rue Thiers et de la Place de l'Eglise est peut être l'ancienne taverne, à proximité une barraque "à frites"(peut être).A son emplacement voici ce que l'on retrouve quelques années plus tard: (Nous ignorons quand ce commerce a été détruit et remplacé  par l'actuelle "Taverne Flamande" ,qui peut fournir une explication ??°) 

                     Collection MME Françoise VIL, le règne de l'auto a commencé

                                               avec celui du tramway

                                      

  

                                      Mes-images-quatre 0354

            UN AIR DE NOSTALGIE AVEC CE TRAM DANS LA RUE THIERS                               

Les deux photos ci-dessus (source Médiathèque) représente la rue Thiers avant la guerre 14/18.A droite  photo générale de la rue et le tramayw reliant VALENCIENNES -St AMAND. Il circulait grace a une chaudière a charbon produisant de la vapeur. Ce véhicule rejetait des poussières noires , et parfois des "escarbilles"(1) ,qui salissaient les façades et les passants .

(1) En patois ,une escarbille est un morceau de charbon incandescent .

Ces derniers avaient le visage maculé de charbon ,ainsi que leurs vêtements .La photo de gauche représente l'angle de la rue Thiers et la rue de l'Ancienne Poste actuelle. On y aperçoit l'atelier du Maréchal Ferrant . Cet atelier appartenait a Léon BOULY et sa famille . Sur les murs ,on distingue les différents fers pour équiper les chevaux .

   Au fond de la place ,(a l'emplacement actuel de la banque Crédit du Nord)a l'angle de la rue d'Orchies et de la rue de Tournai ,on trouvait l'ancienne auberge ""Au Lion d'Or "".Dans ce lieu,les Commissaires de la Convention (CAMUS, BANCAL, LAMARQUE, QUINETTE et le Ministre BEURNONVILLE )s'y arrêtèrent en 1793 .De là ,ils se rendirent au "Petit Château " prés de l'établissement Thermal ,pour y interroger le Général DUMOURIEZ . Ce dernier les fit arrêter et livrer aux Autrichiens.

 

    

                    photo:Lucien ,le piéton n'a plus sa place et le tramway a disparu.

A bientôt dans la Rue Gambette (communément appelée Rue de la gare )

Rappel: une suggestion , une remarque sur cet article , vous voulez ajouter un commentaire , nous communiquer une photo ,contacter nous  :    ptitloup385@gmail.com                                             

 

 

 

 Vous désirez assister "l'HISTORIAL AMANDINOIS" ,devenir membre de l'association ,contacter la: 42 rue Barbusse ,59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX (les mercredi matin),                                                                      ci-contre Feu Pierre BECUE

 

Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:  

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur :htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois(clic sur "à consommer sans modération) 

 Ami du "Pou du ciel" ,n'hésitez pas à visiter le site de Thibaut CAMMERMANS  http://pou.guide.free.fr/index.htm   

    Vous aimez la généalogie ,amandinois et habitants des villages des environs, consultez et faites vous aider sur le groupe:http://fr.groups.yahoo.com/group/saint-amand-les-eaux/    Nicole ,Yvette,David ,Raymond ,Pascal,Alain et tous les autres membres se feront un plaisir de vous aider .  

 DERNIERE MINUTE:  pour son département ""BRASSERIES"" L'HISTORIAL recherche des outils ,des objets(bouteille de bière ,étiquettes, publicités ...ayant appartenu à la Brasserie du ""CORBEAU"" à LECELLES;

 

 

 

                                                                                 ptitloup6@hotmail.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Liens