Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Copier-Coller

30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 09:38

                                                        

L"HISTORIAL AMANDINOIS
14 rue du Collège à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste. 
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.  Le Musée sera ouvert chaque mardi et jeudi de 14 à 17h, le samedi de 15h à 18h , le troisième dimanche de chaque mois
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer : http://historial.amandinois.over-blog.com/article-35-les-liens-98164767.html                     .
 
CALIGRAPHIE: Amélie DHESSE ,responsable du Fond Ancien de la Médiathèque, prépare sa nouvelle campagne de la Caligraphie (iniatiation-exposition),vous êtes intéressé(es) prenez contact:
       
Ma nouvelle adresse: ptitloup385@gmail.com
 
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

LA TOUR ABBATIALE

L'HORLOGE

    

 

      Grace à l'efficacité de Monsieur le Député Maire , Alain BOCQUET , la Tour Abbatiale de ST AMAND- LES- EAUX a été entièrement rénovée. De nos jours , les chalands peuvent admirer ce remarquable travail . L' horloge qui orne le sommet , prés du carillon , a retrouvé ses couleurs . Il n'en a pas toujours était comme cela. Les anciennes rénovations la faisait apparaître sous un aspect très terne .

   Après de longues années , la Tour vient d' être rénovée , le Carillon et l' Horloge ont retrouvé des couleurs .Cette dernière rénovation a été précédée d'une autre en 1906 ( et dans les années 1950) qui a vu la réinstallation du carillon .Des précisions sont apportées par le journaliste de l'UNION AMANDINOISE de l'époque .

  L'horloge de la Tour est en fer forgé, œuvre remarquabledu XVII°siècle qui se distingue par son fini et par la précision du mécanisme. C'est le produit du marteau et de la lime. Cela montre avec quel degré de perfection on travaillait déjà le fer à cette époque.

  Sur la partie la plus en vue de l' horloge , précisément entre les montants qui supportent le cylindre du carillon , se trouve un détail que nous ne pouvons passer sous silence , c'est une plaque de fer, solidement fixée ,dans laquelle se trouvent artistement découpés , les blasons de l' Abbaye et celui de l'Abbé Nicolas DUBOIS; chaque blason est surmonté d' une mitre et la crosse abbatiale les sépare .Aucune devise , ni aucune date n' y sont représentées . Cependant ce détail nous donne l'authenticité de la date que nous avançons .

  Cette gigantesque horloge fut construite en 1648 , tandis que les 38 cloches qui composent le carillon portent toutes la date de 1784. Il ne faudrait pourtant pas croire que les cloches n'existaient pas avant cette époque le monastère les fit refondre par un fondeur Tournaisien Ch L.BARBIEUX dont le nom figure sur chacune d'elle.

  Cette horloge se compose de 4 corps de rouages : 1) le mouvement qui commande la marche des aiguilles et la sonnerie du carillon .2) le rouage qui fait tourner un cylindre de 1m58 de diamètre sur 1m25 de longueur , c'est absolument en plus grand ce qu'est le mécanisme d'une boite à musique. Ce cylindre ,tout en fer,a dû à l'époque de sa construction demander un temps considérable pour son achèvement; il est percé de 1616 trous dans lesquels se placent des pointes en fer pour constituer des airs que l'on veut faire jouer par le carillon.Les deux autres corps de rouages servent l'un pour la sonnerie des heures et l'autre pour la sonnerie des demi-heures.

  Le carillon se compose de 38 cloches qui forment 3 gammes tempérées et donnent en plus le sol et le sol dièse de la 4ème octave .L' horloge de la Tour a dû subir quelques changements en 1851, l'échappement à ancre devenu mauvais a été remplacé par un échappement à chevilles par MR LAJOIE père . En 1875 ,sur l'initiative de MR. Anselme LESAGE , on change les aiguilles ,l'heure n'était indiquée que par une seule aiguille faisant le tour du cadran en douze heures. Depuis cette époque l'heure et les minutes sont indiquées sur chaque cadran ,ce travail a été fait par MR. Henri LAJOIE .(en 1906)la réparation du carillon vient d'être faite par le même horloger .Il joue  à l'heure : »mourir pour la patrie »,au quart aprés l'heure : les 5 premières mesures de »TOI QUE L'OISEAU « « de Guillaume TEL, à la demi heure «  les biaux enfants de ST MAND , au quart avant l'heure:bon voyage MR.DUMOLLET .

Nous tenons à féliciter MR. LAJOIE pour son beau travail qui offrait tant de difficultés.

UNION AMANDINOISE DE 1906-Source: Médiathèque

 

NOTA: 1)LAJOIE Adolphe Henri est né le 11/12/1830 ,est décédé le 20/10/1902 , horloger de profession. Son père ,Henri , était horloger ,né le 29/09/1850 et DCD le 06/101912 . Tous deux natifs de SAINT AMAND .

2) LESAGE Anselme , marchand de fer né le 21.04.1835 et DCD le 09.10.1878 à ST AMAND .

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 
      Cet article est sujet à modification .Vous pouvez y ajouter un complèment , un commentaire , apporter des photos.
     L' HISTORIAL est ouvert à tous ,anciens chaineurs , brasseurs , faïenciers ,  lamineurs ,pour devenir membre contacter Le Président Michel RICCO et son épouse Françoise .
                                                            caligraphie_lucien-1.jpg

 

HORLOGE RENOVEE
HORLOGE RENOVEE

HORLOGE RENOVEE

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 10:46

L"HISTORIAL AMANDINOIS
14 rue du Collège à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
 
 
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.  Le Musée sera ouvert chaque mardi et jeudi de 14 à 17h, le samedi de 15h à 18h , le troisième dimanche de chaque mois
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer : http://historial.amandinois.over-blog.com/article-35-les-liens-98164767.html                     .       
        
CALIGRAPHIE: Amélie DHESSE ,responsable du Fond Ancien de la Médiathèque, prépare sa nouvelle campagne de la Caligraphie (iniatiation-exposition),vous êtes intéressé(es) prenez contact: adhesse@mediatheque-saint-amand.com
               
Ma nouvelle adresse: ptitloup385@gmail.com
   
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
                                                               0
                                                   SERGE MORIAMEZ 
                  UN AMANDINOIS ÉXÉCUTÉ   
                                                                           
         LES FUSILLÉS POUR L'EXEMPLE
   
    Feu Serge MORIAMEZ ,bibliothécaire a effectué des recherches sur un soldat amandinois exécuté en 1917 et ce sur demande de Monsieur le Député-Maire .Cette enquête a commencé en 2008, lorsque Monsieur le 1er Ministre JOSPIN a préparé la réhabilitation des "MUTINÉS DE 1917".    
 
     La première guerre mondiale (1914/1918) engage de nombreux pays Européens et américains  (Amérique-Canada) à combattre l'ALLEMAGNE. Sur notre sol , les Forces Armées Françaises luttent vaillamment .L'ennemi parvient à s'introduire sur le territoire national . Pour résister ,les forces armées s'enterrent dans des tranchées.   
     TRANCHEE.jpg TRNACHEE1.jpg
                LES TRANCHÉES (Histoire.com)   L'ASSAUT                                                     
 
    Les victimes civiles et militaires sont nombreuses . Parmi les soldats l'on trouve des morts qui n'ont rien à voir avec une lutte armée avec les ennemis .En effet , dès les premiers mois de la guerre ,en 1914, des soldats sont fusillés par leurs compagnons d'armes , pour des motifs futils : désertion devant l'ennemi ,refus de combattre, refus d'obéissance , lacheté de la personne ,etc..Pour l'exemple , ces soldats sont fusillés.     
 
      En 1917 ,sur le front , les combattants français sont commandés par le Général NIVELLELE-GENERAL-NIVELLES.jpgS . Les conditions de vie sont lamentables .Dans les tranchées , les soldats manquent de tout : alimentation restreinte , humidité ,boue , manque d'hygiène ,promiscuité ,les rats ,poux et autres bestioles envahissent les couloirs de terre.Diverses maladies atteignent les soldats ,dont la dysenteries .A cela s'ajoutent les intempéries et les odeurs.Le moral des troupes est au plus bas.             CI-CONTRE  le Général NIVELLES    
 
     Aux ordres de leurs Officiers , les soldats se ruent au dehors pour tenter de repousser l'ennemi et gagner du terrain .De nombreux militaires sont fauchés par la mitraille.    
             

    Le 16 avril 1917, le Général NIVELLE lance l'offensive du Chemin des Dames . L'avancée française est modeste , au prix de pertes énormes . Un désastre humain qui est à l'origine des mutineries de l'armée française en mai et juin 1917.C'est alors qu'une rumeur circule , les "perms sont suprimées". Cette fois , c'en est trop.                                                                            

 

 NOTA :Le chemin des Dames se situe dans l'Aisne(entre LAON et SOISSONS).Long d'une trentaine de kilomètres .Le chemin des Dames est entré dans la mémoire collective pour avoir été le théatre de plusieurs batailles meurtrièresde la Première Guerre Mondiale.

                                     http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_chemin_des_dames

     

     La mutinerie du 70ème bataillon de chasseurs alpins, dans la soirée du 2 juin 1917, à BEUVARDES(Aisne) s'inscrit dans ce contexte.

    A l'énoncé d'une annonce erronée , les soldats croient voir une permission supprimée.Les soldats boivent plus que de raison , une certaine effervescence règne dans la 7ème Cie. Selon les archives militaires , les contestataires auraient ouvertement fait acte de rebellion .Les Officiers se rendent au milieu de leurs hommes pour tenter de les calmer .En vain.     

   Un groupe de soldat se met à tirer des coups de fusil dans toutes les directions et même vers la baraque des Officiers .Les émeutiers tentent entraîner la 8ème et la 6ème Cie. N'y parvenant pas , des exactions sont commises  .Le calme revient tard dans la nuit.

       Le matin, le Général POUYTRAGUIN réunit les soldats et leur parle.Ils les trouvent calmes , disciplinés et repentants. Une rapide enquête est menée , treize soldats sont inculpés ,quatre sont condamnés à mort pour « « rébellion et atteintes à la sûreté de l'Etat » », parmi ces condamnés deux seront graciés par le Président de la République de l'époque .                                                                                                    Général POUYTRAGUIN
 
    Parmi les deux condamnés à mort , on  trouve un amandinois Arthur Nicolas RENAULD;avec son camarade d'infortune DAUPHIN Joseph, ils seront exécutés le 12 juin 1917 à VENTELAY.
Arthur NICOLAS RENAULD est né le 5 décembre 1891 à ST AMAND LES EAUX , fils de Palmyre et de Marie BOUCHEZ .Lors de sa mort ,il était marié et domicilié à NOEUX LES MINES (62) .
   
       FICHE SIGNALETIQUE DU SOLDAT RENAULD ARTHUR NICOLAS
                            Source Archives du Nord en Ligne
DETAILS DES SERVICES: incorporé avec la classe de 1911 au 12ème R.I D'Infanterie le 8 octobre 1912.Arrivé au Corps Soldat de 2ème classe le dit jour , matricule 3808 . Passé au 22ème bataillon de Chasseurs Alpins le 18/08/1915. Passé au 80ème bataillon de chasseurs à pied le 28/08/1915. Condamné à mort par jugement du Conseil de guerre de la 47ème Division du 6 juin 1917.Jugement ayant reçu son éxécution le 12 juin 1917.Rayé des contrôles le 13 juin 1917. 
 
       L'éxécution a eu lieu dans le village de VENTELAY(51). Il était mineur , marié et père d'un enfant.Matricule 2194 ,recrutement de VALENCIENNES ,classe 1911 ,chasseur à pied AU 70ème Bataillon de chasseurs alpin. (source Archives du Nord ,volume 9 ,page 237 (19).En 1933, sa mère résidait 60 route de Roubaix à ST AMAND .(VDN le mardi 11/11/2003) , elle y décède en 1971.   
  
   D'autres militaires furent fusillés appartenant dans des unités différentes .Le "ras le bol" règnant dans les troupes.Certaines se trouvant sur le front sans avoir connu de relèves.

 

   NOTA: curieusement l'acte de naissance de Arthur Nicolas RENAULD ne porte pas en marge , la mention du décès. Les autorités militaires ou civiles (en l'occurence la Mairie de VENTELAY )ont elles oubliées (volontairement ou non) d'adresser les documents administratifs à l'état civil de ST AMAND LES EAUX ????

 
    RENAULD Arthur Nicolas et DAUPHIN Joseph ne furent pas les seuls soldats à être fusillés .Dés le début de 1914 ,des soldats sont éxécutés pour des raisons multiples .Voir l'article ci-dessus sur Wikipédia.fr

https://fr.wikipedia.org/wiki/Soldat_fusill%C3%A9_pour_l'exemple

  
          VENTELAY.jpg        execution-d-un-mutin.jpg
 
 
 
 
   
 
 
 
 
  
         Le village de VENTELAY                                              Éxécution d'un mutin
 
 En 2008, Monsieur JOSPIN , 1er Ministre , déclare que les mutins de 1917 doivent être réhabilités . Arthur Nicolas RENAULD a t'il été réhabilité ,auquel cas son nom devrait figurer sur le monument de la mémoire .Nos recherches ne nous ont pas permis de découvrir un quelconque arrêté de réhabilitation le concernant.

NOTA: Le 70ème bataillon de chasseurs fut dissous en 1919.Par conséquent , le journal de marche de cette armée peut être consulté aux archives militaires à VINCENNES (mais y est il encore ?????).Ce bataillon était installé dans la ville de GRENOBLE(38).On retrouve des extraits de ce journal sur:

               http://www.chtimiste.com/regiments/mutineries/mutineries5.htm

Lors de la mutinerie du au 3 août 1917 ,seule la 7ème Cie participe ,elle tente en vain d'entraîner l'ensemble du Régiment.Plus de 400 coups de feu ont été tirés par les émeutiers. 3  soldats furent blessés par balles. A 2 heures du matin , le calme revient .

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
 
Commenté par Patrick CLEMENT
 
N'oublions pas Palmyr CLEMENT , mon grand oncle qui est un des 7 condamnés de la fameuse affaire des fusillé du 327 ème R.I  "appelée aussi "Les fusillés pour l'exemple. Ils seront les premiers fusillés ,sans jugement , de la Gde Guerre.Ce matin du 7 septembre 1914 , trois des sept fusillés surivent. Mon grand oncle décèdera le 9 septembre ,suite à ses blessures . Un autre soldat sera tué l'année sivante et un autre pour qui on ne sait ce qu'il est devenu. Plus d'infos sur :
http://pages14-18.mesdiscusssions.net/pages 1418/qui -cherche-quoi/fusilles-327-sujet_7577_1htm
   Ces sept soldat ont été réhabilités le 22 décembre 1926 et inscrits sur les les Monuments aux morts . Ce qui n'est pas le cas de bien d' autres fusillés.
Comme Patrick CLÉMENT , venez apporter votre témoignage.
 
 
      Cet article est sujet à modification .Vous pouvez y ajouter un complèment , un commentaire , apporter des photos.
     L' HISTORIAL est ouvert à tous ,anciens chaîneurs ,brasseurs ,faïenciers , lamineurs ,pour devenir membre contacter Le Président Michel RICCO et son épouse Françoise .
                                                            caligraphie_lucien-1.jpg
 
   
50)UN AMANDINOIS FUSILLÉ
50)UN AMANDINOIS FUSILLÉ50)UN AMANDINOIS FUSILLÉ
Repost 0
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 18:06
Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 16:04

   

L"HISTORIAL AMANDINOIS
14 rue du Collège à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
 
 
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer :
Nous vous rappelons qu'en cliquant sur "liste complête" ,vous pouvez lire l'article que vous recherchez.
DERNIÉRES INFORMATIONS:  Le nouveau Musée ,14 rue du Thumelart à ST AMAND ,a été inauguré le samedi 2 mars à 10h30 (voir le précèdent article).Le président Michel RICCO et MME Françoise RICCO se tiennent à votre disposition pour répondre à vos attentes .(prix d'entrée, visite individuelle ou de groupe -notamment scolaire).
 Le Musée sera ouvert chaque mardi et jeudi de 14 à 17h, le samedi de 15h à 18h , le troisième dimanche de chaque mois.   
L'inauguration a été l'occasion de rendre hommage à Pierre BÉCUE qui a été le Président Fondateur de L'HISTORIAL AMANDINOIS. de 2002 à 2010, Pierre BÉCUE , entouré d'une petite équipe de volontaires ,s'est attaché à promouvoir le passé industriel de notre ville.Le Musée porte son nom.   
CALIGRAPHIE: Amélie DHESSE ,responsable du Fond Ancien de la Médiathèque, prépare sa nouvelle campagne de la Caligraphie (iniatiation-exposition),vous êtes intéressé(es) prenez contact: adhesse@mediatheque-saint-amand.com
RENSEIGNEMENTS: L'HISTORIAL s'est retrouvé dans les projets de PROSCITEC qui aide les associations .Pour en savoir plus proscitec immeuble "Articlub" 21 Avenue Germaine 59110 LA MADELEINE tél: 03 20 40 84 50 -contact@proscite.asso.fr  demander l'encart Régals & Vous 2013-2014.
Ma nouvelle adresse: ptitloup385@gmail.com
INFOS:L'historial se retrouve dans l'Annuaire des blogs de Jean-Louis GARRET, consulter ce site ,peut être que vous retrouverez des  renseignements intéressants.
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
            
     En attendant la prochaine Maison dédiée aux héroïnes amandinoises , dont Louise de BETTIGNIES , le Musée "PIERRE BÉCUE " vient s'ajouter au Musée de la ville.   
                TOUR-1.jpg
                                                                
 
 
 
DSCF0920.JPG
 
                                                                       L' Échevinage et la Tour       
   
         
     Ce Musèe a l'avantage de se trouver en centre ville. Cet établissement présente des expositions temporaires et permanentes.    
        LA TOUR ABBATIALE -MUSEE DE SAINT-AMAND-LES-EAUX
 
Par MME Marianne GREVET Directrice du Muséee.
     
     Monument culturel et touristique à part entière ,la Tour Abbatiale offre un cadre remarquable au Musée de la Tour.
    L'HISTOIRE:C'est dans des terres de marécages et d'épaisses forêts constituées par la plaine de la Scarpe et de l'Escaut que le Moine AMAND ,évangélisateur de la Gaule et Évèque de MAESTRICH,élève un monastère sur un lieu que lui donne le roi DAGOBERT.Au XVI ème siècle  ,ST AMAND est toute entière dominée par la figure de l'Abbé Nicolas DUBOIS. Sorte de génie organisateur et batisseur .Il donne à la ville l'aspect qu'elle devait garder deux cents ans et surtout suit personnellement la reconstruction de l'Abbaye qui fit l'admiration de tous les voyageurs au XVIII ème siècle.Déclarée propriété naionale en 1789 , l'Abbaye est démantelée de 1797 à 1820 .Il ne subsiste aujourd'hui que l' Echevinage et la Tour .L'Échevinage est l'ancienne entrée principale de lAbbaye ,restaurée dans son état initial.          
         Au 2ème étage,chaque pavillon octogone renferme , l'un , la salle échevinale , l'autre ,un salon de réception , le Salon WATTEAU ,appelé ainsi en raison des huit tableaux peints par Louis WATTEAU entre 1781 et 1782.
  :
      Photo du jour 019  Photo du jour 022-copie-1
                                                                Photos éditées avec autorisation    
        L Échevinage est l'ancienne entrée principale de l'Abbaye construite en 1632, qui contenait alors les salles de réunion du Magistrat , les salles de justice et les prisons. Une fois le seuil franchi , on se trouve face à un grand escalier qui mène au 1er étage .Avec d'un côté la salle des Plaids qui abrita la Justice de Paix jusqu'en 1958. Et de l'autre côté , la salle des mariages totalement détruite par l'incendie de 1949,puis restaurée dans son état initial.
      Ce monument ,qui est désormais le lieu de réceptions et bien sur des mariages (toujours célébrés dans la salle du 1er étage)est ouvert au public lors des journées Eurpéennes du Patrimoine (en septembre),des visites guidées par l'Office de tourismes et d'expositions organisées ponctuellement par la Ville de ST AMAND LES EAUX.
 
                              LA TOUR ABBATIALE-MUSÉE MUNICIPALE
    
      Classée monument historique , dés 1846, la Tour Abbatiale constituait une tour d'angle et servait de portail à l'Église de l'Abbaye Bénédictine .Construite de 1626 à 1640 , elle présente, avec ses deux tourelles moins élevées ,une masse imposante du haut de ses 82M. Son architecture singulière appartient à ce mouvement de contre réforme du XVII ème siècle qui suivit la séparation entre les provinces des Pays Bas protestants et celles restées catholiques .
 
                                     UN CHANTIER DE RESTAURATION EXCEPTIONNEL   
       
     La pierre d' AVESNES-LE-SEC ,qui constitue le parement de l'édificla-tour-et-son-armature.JPGe ,à partir du 1er étage et les élèments de décoration , était au bout de 350 ans ,fortement dégradée. Le monument ,
dés les années 1970,devient dangereux , la plupart des statues avaient littéralement fondu. Une restauration d'envergure devenait inspensable pour sauver la Tour.(A noter que vers 1890 , une première restauration avait eu lieu. Puis dans les années 1950,la Tourelle de droite a subi des travaux de réparation ,durant quelques années ).
    En janvier 1996, la municipalité de ST AMAND LES EAUX ,mène une longue campagne afin de fédérer les différentes institutions (Europe ,État ,Région Nord-Pas-De-Calais-Conseil Général du Nord, Intercommunauté)autour de ce projet .Le chantier de restauration voit le jour en janvier 2004 pour s'achever en mars 2012 et redonner à la Tour toute la plendeur et les rayonnement d'antan.
                          
                                                   LES COLLECTIONS DU MUSÉE  
     
      Le Musée de la tour a vu le jour en 1950 ;(mais depuis 1870 ,des particuliers rassembaient des objets se rattachant à l'histoire de la l'Abbaye et de la ville). il fut géré dans un premier temps par des bénévoles :Fernand LOISEAU et Marcelle DERQUENNE , puis en 1979 par un conservateur professionnel .La fabrication de faïence était une activité de renom à ST AMAND, il était alors tout à fait logique que celles-ci tiennent une place importante dans la Tour , tant en raison de leur valeur artistique que pour leur richesse en tant que patrimoine culturel local .
   Au 1er étage du musée , les collections permanentes, dont une grande partie provient du fonds Maurice BOUCHART et Albert LEBACQZ , présentent deux siècles et demi de faïences amandinoises. Les manufactures du XVIIe et XXe produisent des objets plus industriels et permettent d'aborder les différentes techniques de cuisson et de décoration. Un espace consacré à l'art religieux du XVIe au XVIIIe est réservé aux peintures et sculptures, incluant celles issues de l' Abbaye de ST AMAND.
DSCF0962 DSCF0973DSCF0974
 Ce panneau mural est constituée de carreaux de faïence (2,50 sur 1,80). Il a été conçu à l'usine de HAMAGE qui faisait partie du groupe du Moulin des Loups à ST AMAND -le groupe possèdait la faïencerie d'ORCHIES,la production d'argile à PROVINS(60) et l'usine de production de carreaux de faïence rue des Faïenciers FAUQUET à ST AMAND)
Admirez ces vases , de véritables chefs d'oeuvre.   
     CéramiqueDSCF0960
 
  Dans la grande salle du rez de chaussée ,sous une voute sculptée en pierrede motifs de rubans enroulés , masques fantastiques et moulures saillantes d'une rare bauté ,sont présentées les expositions temporaires .       
 
                  
ANGE.jpg
                                            L' Ange à la Croix fait partie de la collection permanente.
                                                         (Photo MME GREVET ,Directrice du Musée)
  INTERIEUR-MUSEE.jpg
                                                              L'exposition dans le rez de chaussée. 
                                                 Photo de MME GREVET ,Directrice du Musée   
Jusqu'au 30 juin 2013 -Exposition temporaire "Eugène DODEIGNE" l'oeuvre peint 1948-2000".
A travers un parcours d'une quarantaine d'oeuvres choisies , le musée met en lumière une part méconnue du travail d'un artiste de grand renom: les peintures d'EUGÉNE DODEIGNE.
  Programme d'animation sur demande (conférences, visites guidées, ateliers danse , livrets-jeux) .
    EUGENE-DODEIGNE.jpg
  DEMANDER LE PROGRAMME: au Muséee,auprés de l'Office du Tourisme.Je peux vous l'adresser au format PDF. 
               PROGRAMME-DODEIGNE-copie-1.jpg                                                     
 
 
                                                                           LE CARILLON 
    
   ST AMAND LES EAUX fut , de tout temps , un lieu où chante un carillon et créa à l'Ecole de Musique  la première classe française de carillon .Situé au sommet de la Tour Abbatiale , il est l'un des plus spectaculaires de la Région avec ses 48 cloches . Rénové et agrandi en 1949-50 par PACCARD.Complêté par "Sidonie"  cloche Comte HAVARD en 1984 et complêtement restauré et réinstallé en 1986-87 par EIJSBOUTS , le carillon offre une excellente musicalité.
      Les Carillonnades  Festival de Carillon mis en place en 2012 mettent à l'honneur cet instrument et le savoir-faire de carillonneurs internationaux (concert,concourts ,carillon ambulant ,jardin musical ,expositions ).
         
         Cliquer sur l'article :35)LES CARILLONNEURS    (Lucien) regarder Charles DAYRAY jouer sur le carillon de  la tour ,il cherche aprés "TITINE" ,éventuellement consulter son site :
http://www.saintamand.at consultants.fr/topic1/index.htlm  
    
        A l'occasion des carillonades , le grand porche de la Tour Abbatiale est ouvert exceptionnellement rendant ainsi au monument sa fonction originelle de passage.Prochain rendez vous :13.14.15 août 2013.
                                 
                                  LE MUSÉE VOUS ACCUEILLE           
   
    Le personnel du Musée est à votre disposition pour mieux vous expliquer les oeuvres exposées.
Une association" LES AMIS DU MUSÉE" existe depuis 1982.Pour plus de renseignements , s'adresser au musee@saint-amand-les-fr ou 03 27 22 24 55
 
  Pour une visite guidée ,curistes , promeneurs ,associations diverses ,enseignements scolaires , prenez contact pour connaïtre : tarif de groupe ,heures et jours d'ouverture . Bonne visite.  
 
  Le Musée de la Tour vous accueille lundi ,mercredi , jeudi ,vendredi de 14 à 17H00.
Samedi ,dimanche et fêtes du 1/4 au 30/9 de 10h à 12h30 et de 15h à 18h ;du 1/10 au 31/3 de 10h à 12h30 et 14 à 17h00§
CONTACTS : musee@saint-amand-les-eaux ou 03 27 22 24 55
                                                              
                                                                MME MARIANE GREVET , Directrice du Musée.  
                                                      &&&&&&&&&&&&&&&    
       
 Les Musées font partie de la Communauté de communes de la "PORTE DU HAINAUT" , pour tous renseignements contactés l'OFFICE DU TOURISME DE LA PORTE DU HAINAUT dont le siège se trouve Grand Place de ST AMAND LES EAUX 03 27 48 39 65
 
 
                                                 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
   
      Cet article est sujet à modification .Vous pouvez y ajouter un complèment , un commentaire , apporter des photos.
     L' HISTORIAL est ouvert à tous ,anciens chaîneurs ,brasseurs ,faïenciers , lamineurs ,pour devenir membre contacter Le Président Michel RICCO et son épouse Françoise .
                                                            caligraphie_lucien-1.jpg      
   
Repost 0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 21:07
   
L"HISTORIAL AMANDINOIS
14 rue du Collège à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
    Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer :
   
   Nous vous rappelons qu'en cliquant sur "liste complête" ,vous pouvez lire l'article que vous recherchez.
DERNIÉRES INFORMATIONS: L'actuel Musée est en cours de déménagement.En conséquence , prendre contact avec Le président Michel RICCO pour une éventuelle visite ,en 2013, du nouveau musée située prés des anciens abbatoirs de la ville.14 RUE DU THUMELART.L'inauguration du nouveau musée sera effective le 2 mars 2013 à10h30.
INFOS PRATIQUES: le Musée sera ouvert chaque mardi et jeudi de 14 à 17h, le samedi de 15h à 18h , le troisième dimanche de chaque mois.
L'inauguration sera l'occasion de rendre hommage à Pierre BÉCUE qui a été le Président Fondateur de L'HISTORIAL AMANDINOIS. de 2002 à 2010, Pierre BÉCUE , entouré d'une petite équipe de volontaires ,s'est attaché à promouvoir le passé industriel de notre ville.Le Musée portera son nom. 
Mes-images-cinq-1388.JPG
   
                  
 
  mr.pierre_becue.jpg     
 
 
 
 
 
 
 
bureau_en_janv.2007.jpg     
       
                    Ci-dessus , Pierre BÉCUE et les pionniers de l'HISTORIAL:
    René DIEULOT ,Charles BOUILLY ,Jean-Claude BOERAVE, Marc LAMBERT ,Claude NEF,Pierre BÉCUE ,Jean PARIS , Daniel  THURU.      
 
 
MON NOUVEAU CONTACT :         ptitloup385@gmail.com
     
   Amélie DESSE ,membre de la Médiathèque ,prépare la nouvelle campagne de la caligraphie qui débutera en Mai-Vous êtes intéressé(e)s, contactez la pour connaître les modalités:
        caligraphie_lucien-1.jpg

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
 
      Pour faciliter la "CULTURE" , Saint-Amand-Les-Eaux s'est dotée de nombreux sièges dans ce domaine :écoles communales , collèges, lycées ,Médiathèque ,Musées , Office du Tourisme  et diverses associations oeuvrant dans ce domaine .
    Les journaux anciens ,détenus à la Médiathèque , nous apprennent que nos ancètres donnaient des livres pour constituer ce que l' on appelle une " BIBLIOTHÉQUE" . Pourtant de l'ancienne  Abbaye , il ne fait aucun doute que les moines  disposaient d' un local où étaient entreposés des livres et les célèbres reliures .La plus grande partie de ces ouvrages se trouvent à la Bibliothèque de VALENCIENNES.
     Ces magnifiques ouvrages ont été conservés ,durant un certain temps , dans l'Échevinage. Là , leur état de conservation était menacé .
     De la Révolution jusqu'au début du 19ème , où se trouvait la bibliothèque ?? Aprés cette période , nous trouvons la bibliothèque à la "Villa DUBOIS" ,rue Mathieu DUMOULIN . Pendant des décennies , Serge MORIAMEZ a veillé sur l'ensemble de la documentation . Son "bébé" était le "CATHOLICON" qui a été écrit au 16ème.Chaque fois que Serge était présent ,il veillait à ce que la température du meuble où était entreposé cet ouvrage soit constante.
    De la villa DUBOIS , la bibliothèque a été transférée dans une Médiathèque située derrière la Tour.tour-et-mediatheque.jpg
   Cette Médiathèque met a la disposition plus de 4000 ouvrages tout public et même vis à vis des bébés. C 'est grace à Serge que l'on retrouve , au "Fond Ancien" situé au premier étage la plupart des livres en provenance de l'ancienne Abbaye. Des livres retracent l'histoire de la ville depuis l'oeuvre de SAINT AMAND créateur d' ELNON (ancien nom deST AMAND LES EAUX); l'histoire de la faïence et des faïenceries .
    Le fond détient une collection de publications destinées à la généalogie. Libre de consultation sur place , le fond ancien est ouvert au public les Mardi de 14h à 17 h.(sauf exception pour vacances ou autres motifs).Amélie DESSE en est responsable .Des généalogistes amateurs viennent régulièrement consulter ces répertoires. 
      Parmi les livres anciens on retrouve les TERRIERS DE LA SEIGNEURIE DE SAINT AMAND AU XVIIème siècle. Les originaux ne sont pas consultables , trop fragiles . Mais Serge MORIAMEZ en a fait une présentation simplifiée .
     
                00.jpgregistre-bayard.JPG
       
don livres 1 
0.jpg 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
DON LIVRES
              
 
 
LUCIEN.JPG
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ci-dessus ,des extraits de l'Union Amandinoise , des citoyens fond des dons pour constituer les bases d'une bibliothèque digne de ce nom. Votre serviteur "pioche" des infos sur les vieux journaux  .
 
     Très moderne , la Médiathèque dispose d'une salle de réunion  , d' une "Cyber base" équipée d'une dizaine d'ordinateurs . Là , les amandinois jeunes ou sèniors peuvent s'initier à L'informatique et Internet . De ce fait , au premier étage , une salle met en location CD-DVD-CASSETTES contenant la lecture audio de musiques ,de comtes ou livres  numérisés .
      La Médiathèque contribue largement à la "Culture" , des expositions temporaires , des conférences sur un sujet précis ont lieu. Le personnel enseignant est invité à amener leurs élèves pour une visite guidée de la Médiathèque .Tout est fait pour que le public tire le meilleur de cette Médiathèque .       
 
        &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& 
 
          Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite ,signaler une erreur , contactez moi : ptitloup385@gmail.com

 

        Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)

 

caligraphie_lucien-1.jpg

 

 
 
 
             
 
 
           
 
 
 
  
 
Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 09:45

       

L"HISTORIAL AMANDINOIS
14 rue du Collège à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer :
Nous vous rappelons qu'en cliquant sur "liste complête" ,vous pouvez lire l'article que vous recherchez.
DERNIÉRES INFORMATIONS: L'actuel Musée est en cours de déménagement.En conséquence , prendre contact avec Le président Michel RICCO pour une éventuelle visite ,en 2013, du nouveau musée située prés des anciens abbatoirs de la ville.14 RUE DU THUMELART  . 
MON NOUVEAU CONTACT :ptitloup385@gmail.com
 
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& 
                                                  (REVOIR L'article 22/8 la rue Thiers)  
 
    Cet article est fait avec la collaboration de MME Typhaine CLEMENT-LEFEBVRE , petite fille de feu PLEZ Arthur ,ancien charcutier de : /
LA RUE THIERS 
Mes-images-quatre-0354-copie-1.JPG           Mes-images-quatre-0359.JPG
                                                 Cartes postales de Denis PAVAUT
 
    Avec la rue d'Orchies , cette rue Thiers constitue l'une des principales artères de la ville .Les commerces y étaient trés nombreux autrefois .Cette rue commence depuis la place de l'église et se termine à l'angle de la grande place et de la rue d'Orchies .MME  CLÉMENT-LEFEBVRE nous adresse les photos de la charcuterie de son grand père Arthur PLEZ;elle se trouvait à proximité de la Taverne Flamande et face à la patisserie THUROTTE.Ces maisons avaient une bonne réputation de savoir faire .
          charcuterieplez      plezpapierlettre.jpg
   Photo de la Charcuterie avec Arthur PLEZ                             
lplezpub.jpg          thurotte.jpg

                Publicité PLEZ ET GALLAND                       Publicité THUROTTE

 

    A coté de la charcuterie ,il y avait un marchand de graines et outillages de jardinage à la marque "TRUFFAUT", qui se souvient du nom du gérant ??Françoise VILLE nous indique que c'était MR.Jean MATHON.

    L' on trouvait de tout dans cette rue :des vêtements pour hommes et femmes chez     "BOLDODUC" qui a déménagé pour VALENCIENNES .En se rendant au "LILAS BLEU" ,

 toutes les dames de la commune pouvaient acheter de la lingerie fine au meilleur prix .le meilleur accueil leur était réservé.

Gérard MASSE ,propriétaire d'un gite à la croisette pour curistes ,nous adresse une information:

Entre La pharmacie DECOISY et les vêtements MARCHAND BOLDEDUC il y avait la Patisserie Confiserie "AU NEGRE" tenue par M. et Mme Léon LEMAIRE,puis par leur fille Andrée LEMAIRE. ( ce sont mes grands parents et ma tante).Si vous possédez une photo,une carte postale de cet ancien commerce ,je suis preneur.

Françoise VILLE apporte son témoignage: 

A côté de la Taverne Flamande qu’on appelait encore “chez Pierrot le bougnat” de mon temps, je me rappelle du charcutier Mr Plez, et une binbeloterie (chez Crétin ?)puis un photographe (studio Robert).. les graines Truffaut avec Mr Mathon de l’ameublement chez Beaurepaire.....chez Georges Paul (vêtements homme).Au coin de la rue Davaine Le Crédit Lyonnais, et de l’autre côté le docteur Martin, la bijouterie Verrons, Cadochic avec Melle Lamonier, les cycles Ducoulombier... puis le familistère tenu par M Baranès au coin de la rue de la poste, puis Magali, avec les soeurs Lainé et la pharmacie Decoisy, ensuite la patisserie de Melle Lemaire, ou j’avais l’autorisation, le samedi après midi en revenant de lycée Couteaux d’acheter et déguster une délicieuse glace en attendant le tramway qui me ramenait au Moulin des Loups. J’avais oublié le magasin Marchand Boldoduc, mais ensuite, il y avait 2 cafés (bar des trams et le Français.....)
 
En face, côté impair, il y avait, les docks du Nord, la librairie, imprimerie Debienne, Melle Delattre avec “le bonheur des dames”, “Valedor”magasin de lingerie, tenu par Mr Decamps, la bijouterie Dumoncel, St Joseph (Degauque et Cie) Le petit palais,....la droguerie Florin.... 
Anciens souvenir de jeunesse!!!!!

 

lelilasblanc.jpg      

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       MARCHAND-CHERON.JPG 

 

   Les membres de la famille FLORIN ,ainsi que leurs employé(e)s, vous accueillaient avec le sourire, pour vous guider dans leurs achats papiers peints ,peintures ,drogueries ,etc.. .Cette maison est disparue de nos jours pour être remplacée par un magasin de ventes de vêtements ,et objets divers .L'enseigne appartient à une marque étrangère.Le second magasin "Florin" a été remplacé par une office d'optique mutualiste. Deux banques ,encore présentes , rivalisent pour attirer la clientèle.

      De mes souvenirs , je retiens qu'il y avait une pompe à essence actionnée à la main ,le gérant:MR.DUCOULOMBIER et son épouse Jeanne Marie,vendaient également des vélos et des scooters ,des armes de chasse et autres matériels .(rgts de MR.JORION). Tout comme le commerce CARTON situé place de l'Eglise , qui vendait des vélos .

    En se promenant dans cette rue Thiers ,on s'aperçoit que de nombreux magains anciens sont disparus: La Maison DUMONCEL(spécialisé dans l'horlogerie), La Maison "A ST JOSEPH" où l'on trouvait des vêtements de qualité . Les débits de boissons "A LA TOUR", Le CENTRAL , Le Café Français, tous sont disparus .(voir les photos ci-dessus)

    La librairie et l'imprimerie DEBIENNE (ont appartenu à la famille GOUY) présentent un large éventail de livres et articles scolaires .La boutique "A LA CONFIANCE" (ventes de vêtements)est toujours présente et résiste a la morosité du temps.

   La Maison "CARON"( articles d'éclairage ,électricité)est présente dans cette liste funéraire des commerces disparus.A sa disparition , MR.DEVAUX a vendu des vélos et des scooters.Puis ,le commerce a disparu également . 

   De part et d'autre de la rue , deux pharmacies sont présentes et assurent la sécurité médicale des Amandinois.

 Denis PAVAUT nous fait connaître l'entrée de la rue Thiers grace à ses cartes postales:

PLACE-DE-L-EGLISE.jpg rue_thiers1.jpg  

       Au début du 19ème siècle                                             Fin du 19ème siècl

                                            

  &&&&&&&&&&&&&&&&&     

    Quelques commerces disparus dans cette rue:

    BEAUREPAIRE ET NOÉBOUTELIER-LECOMTE.JPG

 

 DUMONCEL.JPGGEORGES-PAUL.JPG

Jules-CLAISSE.JPGMAGALI.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIERARD-MABILLE.JPG

 

 

Nota: vous possédez des photos des commerces cités ou des renseignements , contactez nous.

 

 Réveillez vos souvenirs .Faites nous part des anciens commerces de votre quartier ou de votre rue. 

 

                                          &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

       A l'occasion des grandes fêtes religieuses (Pentecôtes-15 août) des processions partaient depuis le parvis de l'Eglise St MARTIN .Elles traversaient la ville , la ferveur des Amandinois était grande au vu de la foule qui s'amassait le long des rues, les façades étaient pavoisées .MME CLEMENT, nous adresse ces quelques photos:

                   procession.jpg processioncentenaire2.jpg

    Procession devant Ntre Dame des Anges                        Passage sur la place

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

      Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite , contactez moi :  ptitloup385@gmail.com  Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)caligraphie_lucien-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 08:31
 
 
 
L"HISTORIAL AMANDINOIS
14 rue du Collège à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer :
Nous vous rappelons qu'en cliquant sur "liste complête" ,vous pouvez lire l'article que vous recherchez.
DERNIÉRES INFORMATIONS:   L'actuel Musée est en cours de déménagement.En conséquence , prendre contact avec Le président Michel RICCO pour une éventuelle visite ,en 2013, du nouveau musée située prés des anciens abbatoirs de la ville .14 RUE DU THUMELART.
   
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&& 
        Cet article fait suite à celui qui cite la "LIGNE MAGINOT" créée avant le déclenchement de la guerre 39/45. A voir sur :
 
    Cet article est élaboré avec le concours de Alain DUBOIS et de MR.CASSEZ Denis ,Président de l'Association "MAGINOTESCAUT". Cette association assure l'entretient de la Casemate du Mont des Bruyères.
MR.CASSEZ nous a autorisé à utiliser les photos qui figurent sur le site de l'Association :
 
  &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
    
   Au Mont des Bruyères , à SAINT AMAND LES EAUX , la rue du 54ème se termine en cul de sac. Prés du cimetière dudit lieu ,l'on découvre une casemate . Elle a fait partie de la célèbre ligne Maginot et faisait partie de quelques fortins censés défendre la ville et les lignes de défense de l'Armée Française.
    A notre approche , le fortin semble intact et prêt a reprendre des fonctions . Une association de passionnés l'entretient régulièrement.A voir sur :
     Capture04_temp.jpg   
 
   De son emplacement ,on peut se poser la question : quel point stratégique cette casemate était elle cencée défendre. Assez distante de  la route qui mène au Camping atuel ; même constat pour ce qui concerne la route reliant la "Croisette" au "Mont des Bruyères".
      Cet ouvrage a été construit dans la phase de défense     du secteur fortifié de l'Escaut. Sa ligne de défense consistait en des meurtrières derrière lesquelles les soldats ajustaient leurs armes de guerre. Il était surmonté d'une cloche (ou tour)munie d'une arme lourde du type mitrailleuse (probablement du type 24/29).
                              L'entrée est protégée par une porte blindée  et un fossé .
                            Capture01.jpgCapture05.jpg 
     A l'intérieur ,une grande salle commune , un couloir donne accés à des servitudes.    
   Combien d'hommes pour servir et défendre cette casemate ???? Comment vivaient ils ? manger,boire ,promiscuité ,nervosité des uns et des autres . Difficile d'imaginer leurs conditions d'hygiène telles qu'elles sont conçues de nos jours.
      Autre question :combient de temps a duré l'occupation de la casemate : de 1939 à  ?????Les soldats chargés de la défendre se sont ils enfuis à l'arrivée des futurs occupants allemands ou ont t' ils étaient faits prisonniers ???
       Nous posons la question à l'Association qui s'occupe de l'entretient du fortin. Chaque année , les membres de cette association oeuvre a l'entretien et au souvenir des hommes qui l'ont occupé.Des échanges se font avec des Associations du même type en France ou à l'étranger.
       Lors des journées du Patrimoine , les Amandinois et touristes peuvent découvrir "LA CASEMATE DU MONT DES BRUYÉRES". Ceci permet à toutes les générations , mais  surtout aux jeunes de connaître un pan de notre histoire qui ne doit  pas être oublié.
                 Capture03.jpgCapture06
            AFFICHE INVITANT A LA JOURNÉE DU PATRIMOINE
          CETTE CLOCHE ÉTAIT OCCUPEE PAR UN GUETTEUR QUI
POUVAIT AUSSI SERVIR DE TIREUR
 
  Capture02.jpg Capture07.jpg
L' association est active , en 2012 au cours des journées du Patrimoine ,elle a organisé "LA PREMIÉRE BOURSE MILITARIA".
Le Cocq ci-dessus est peint dans le couloir donnant accès à la cloche .Cette fresque est l'oeuvre du Sergent Chef PINIAUX en 1940. Elle est conservée précieusement par les membres de l'Association.Allez ,venez visiter cette Casemate .
  &&&&&&&&&&&&&&&&&&&  
Aprés la guerre , la casemate est abandonnée à son sort. Elle est la propriété du Ministère des Armées .Pendant quelques années , elle devient un terrain de jeu pour les enfants du quartier .
Au cours de la fin du 20ème siècle , l'ÉTAT abandonne ses droits sur toutes les casemates de la ligne Maginot. (certaines servent d'étables a des agriculteurs dont les prairies sont dotées de ces forteresses, d'autres ont servi d' habitations pour des familles.)
Des précisions apportées par Denis CASSEZvoila quelques photos de la casemate :une avec son reseaux de barbelés, le plans avec le sous sol et la description de l' armement. La casemate a un puit artesien  , il y avais 14 hommes environ . Une "corvée" était chargée tous les jours pour aller chercher  les repas . L' équipage a etait fait prisonnier a lille debut 1940 . Le fort de la croisette  n ai pas un fort, mais une chambre de coupure telephonique occupé par 2 hommes. Toutes les casemates etait reliées par telephone .250 personnes ont été accueillies au cours des journées du Patrimoine 2012.
Numeriser0007.jpgSCAN0104.JPG
 POSITION DE LA CASEMATE AU MDB                             RÉSEAU BARBELÉ
 
  &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
   
LE 54 ème R.I
    Cet article ne serait pas complet si l'on ne parlait pas du 54 ème Régiment d' Infanterie.

Le 54eRégiment d'infanterie de ligne(54ème RI) Ilest un régiment constitué sous l'Ancien Régime .Son PremierCommandant est issue des familles Nobles.(Rappelons que les Nobles riches achetaient des Régiments auprés du ROI .Pour les fils de ces familles ,le 1er hérité du titre de Noblesse ,les autres religieux ou militaires).  il trouve son origine en 1657 est créé sous le nom de régiment Mazarin-Catalans.En 1661, il est renommé régiment Royal Catalan . En 1667, il est renommé Régiment Royal -Roussillon.En 1791,il est renommé 54erégiment d'infanterie . En 1793 , il devient 54edemi-brigade de bataille, formée par:2ebataillon du 24ème Régiment d'Infanterie et le 1er Bataillon de volontaires du Puy de Dôme , et le 1er bataillon de volontaires de l'Indre.

En 1796 ,il se nomme 54e demi-brigade d’infanterie de ligne, formée par la 43e demi-brigade de bataille (1er bataillon du 22ème, le 4e bataillon de volontaires de SEINE ET OISE et le 3e bataillon de volontaires du Lot.

Renommé en 1803 54e régiment d’infanterie de ligne.

En 1816 :création de la ?e légion -?-Infanterie de ligne

1820: renommée le 54e régiment d’infanterie de ligne.

1854 :il prend son nom définitif, 54 ème R.I. Sa ville de garnison : COMPIÉGNE (Oise).

Au cours de la 1ère guerre mondiale , le 54ème se distingue particulièrement. Des récompenses

s'ajoutent à son drapeau(ci-dessous).

De 1930 à 1940, ildevient régiment d' Infanterie de Forteresse , il fait partie des unités militaires spécialisées dans la dfense des fortifications de la Ligne Maginot. A cet égard , il est affecté dans le secteur de l'Escaut et en particulier dans casemates amandinoises, dont celle du Mont des Bruyères.

Source Wikipédia: http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9giment_d'infanterie_de_forteresse 

 

 

Emplacements des régiments de forteresse[7]

Nous ne savons pas si ce Régiment a participé aux guerres coloniales et en Algérie ou Indochine.   Nous ne connaissons  pas la date de sa dissolution , qui peut nous renseigner ??
  DRAPEAU-DU-54.jpgEmbleme-54eme.jpg
 
INSIGN-1.JPG
&&&&&&&&&&&&&
 
Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite , contactez moi : ptitloup6@hotmail.fr    ou sur luthe1@free.fr
Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:
http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)
 
caligraphie_lucien-1.jpg
 
 
 
 
                                                                                
 
Secteurs Sous-secteurs Bataillons d'active Régiments de formation Insignes Description et explication des insignes
SD l'Escaut Saint-Amand et Preseau 4e du 43e RI 54è RIF Escaut.jpg

Surnom « Escaut ». Panorama vu à travers un créneau avec au premier plan l'Escaut sur lequel navigue une péniche.

Repost 0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 10:51
 
L"HISTORIAL AMANDINOIS
47 RUE BARBUSSE à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer :
Nous vous rappelons qu'en cliquant sur "liste complête" ,vous pouvez lire l'article que vous recherchez.          
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
LA MUSIQUE MUNICIPALE
FANFARE OU HARMONIE
                          
Ceci est une ébauche ,vous pouvez participer à cet article en y apportant vos connaissances , photos ,etc ….
3051215959 1 3 Oq0YtrfH     
 
      Nous consacrons cet article à la Musique qui ,de nos jours  envahit notre environnement. Télévision ,radios périphériques , internet ,autres moyens visuels et auditifs , contribuent à nous adresser des sons ,des chansons ,de la musique diverse .Pour comprendre l' origine de la musique et des instruments permettant la fonction musicale , visitez les deux sites suivants(source Wikipédia.fr): 
         Il n'est pas question de reprendre à la lettre leur contenu, toutefois une ou deux photos sont utilisées .
 
 
                                                     &&&&&&&&&&&&&&&&&&&
      La musique existe depuis beaucoup de temps, même les plus reculés, sûrement avant même l'époque de ses premières traces historiques. Il n'est pas de civilisation qui, tôt ou tard, n'ait développé son propre système musical ou n'en ait adopté un en l'adaptant à ses nécessités et à ses goûts.   
      Au début de notre ère , la musique fait déjà partie de l'aventure humaine, comme l'indique le site sur la création de la musique , la voix et les cris d'animaux animent la vie . Puis l'évolution se faisant , le son est émis par des instruments rudimentaires.           
                                                                musique_phalange.jpg 
(ici des os ont servi de flute.)  
 
      Ceux-ci évolueront dans le temps pour des instruments à vent , à corde , à sons. Et maintenant ,chaque jour de nouveaux instruments voient le jour .Le son numérique est né au 20ème siècle , jusqu'où iront les performances ??? 
 
   Au début de l'évolution des peuples , la musique est particulièrement appréciée par les familles nobles et bourgeoises . Les « manants »ont peu ou pas accès à la musique .En de rares occasions (messes ,fêtes populaires, foires)ils peuvent assister à des concerts donnés par des musiciens réunis. Dans les chateaux ou maisons bourgeoises ,les familles s'offrent des soirées musicales privées.Les troubadours accompagnent leur musique avec une chansonnette ou une poésie.
  Un troubadour (de l occitan trobador , prononcé [truβa δu]: « trouveur ») est un compositeur, poète , et musicien médiéval de langue d oc , qui interprétait ou faisait interpréter par des jongleurs ou des ménestrels ses œuvres poétiques dans les cours seigneuriales .(source Web).
   Dans les églises ,la musique se reconnaît dans les chants des paroissiens . Du temps de la construction des grandes cathédrales on trouve des orgues .Là ,un seul musicien suffit pour enclencher une musique.En notre époque, on retrouve ses orgues en bon fonctionnement que dans quelques édifices religieux .Leur entretient a un coût trés élevé.    
  Moissac_orgue.jpg
            orgue de Moissac
   Petit à petit, la musique s'organise . Des musiciens ,de talent , se transforme en professeur de musiques .Ils vivent de leur profession plus ou moins bien selon leur position dans la Société. L'enseignement de la musique se fait dans les écoles ou dans des familles aisées . Le solfège est enseigné dans des écoles spécialisées .Saint Amand les eaux  a la chance d'en possèder une ; dans ma jeunesse elle était dirigée par MR.DUBOIS. Il avait tenté de m 'initier ,mais un repas de famille a contrarié ma carrière musicale.Cette école de musique se trouvait au dessus du 41 de la Grande Place.  Plusieurs directeurs lui ont succédé . Maintenant ,elle est dirigée par Gilles LEROUGE , maître carillonneur et se trouve dans la rue du Clos. 2013 ,verra son déménagement dans un autre lieu.  
 
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&   
       
     Notre commune dispose d'une Harmonie Municipale :un orchestre d' harmonie est ensemble musical regroupant la famille des bois, la famille des cuivres et la famille des percussions.Actuellement dirigée par Gilles LEROUGE. Pour le plaisir des Amandinois ,cette harmonie nous charme ,chaque année , lors de la présentation des voeux de Monsieur le Maire et de l'ensemble des élus .
      La musique municipale ,dirigée par MR.DELETTREZ du Saubois,se fait entendre lors de certains concerts .Fondée en 1805, l'Harmonie Municipale de Saint-Amand-les-Eaux compte parmi les plus anciennes sociétés de notre arrondissement. Il s'agit d'un ensemble de musiciens disposant la famille des bois ,cuivres et petites percussions.
      Pour jouer de son instrument , chaque musicien dispose d' un pupitre sur lequel est disposé une partition musicale : Une partition de musique est un document (en papier, en parchemin, ou en format électronique) qui porte la transcription d'une œuvre musicale.Pour lire cette partition , il est indispensable d'avoir appris le solfège dans une école de musique ou auprés d'un musicien . Quelques élèves se distinguent en obtenant un prix au Conservatoire . 
                  
  music.jpg      music4.jpg    sogr21wxu6i8.jpg
Instrument à cordes                           ....à vent                                  à percussion   
 
      Comme ses musiciens  ,le Chef d'Orchestre dispose d'un pupitre sur lequel est déposée la partition musicale a jouer:me_mu_19.jpg       D'une main ferme ,il tient sa baguette (pas encore magique)et dirige chaque musicien selon le rythme de la musique à jouer .
                                                        &&&&&&&&&&&&&&&&
     
        Disparue depuis quelques années , il y avait dans le quartier du Moulin des Loups(Moulin des Leus)la fanfare ouvrière. Par définition, une fanfare est un ensemble de musiciens dont les instruments sont exclusivement des cuivres accompagnés occasionnellement de percussions.Crée en 1906 , les musiciens étaient des ouvriers faïenciers (gueule blanche) ,des mineurs (gueule noire)et des ouvriers des Forges et Laminoirs du Moulin des Loups.
       Quelques uns de ses membres ont retenu l'attention de la population : Paul MANOUVRIER qui est devenu Maire de la commune et de fait Président de la Fanfare Ouvrière . Marcel BENOIST ,enseignant, une école porte son nom. MR.LAMBERT Albert, ancien garagiste du Moulin des Loups a été  adjoint au Maire Georges DONNEZ. Une Maison de retraite et une rue dans le quartier du Moulin des Loups portent son nom. Son fils Marc fait partie de l'Historial , Marc s'occupe du "Pou du  Ciel".    
              Le dernier Directeur de la fanfare Hervé MARETS ne fut pas remplacé et en conséquence la fanfare a été dissoute. Cela fut un choc dans le Moulin des Loups . Cette fanfare animait la ville et le quartier . Lors du 13 juillet ,elle participait à la retrait aux flambeaux , cette tradition est aussi disparue de nos jours .Une musique lui était consacrée:(si vous la désirez ,je vous l'adresse) 
Partition-Fanfare.jpg                  STE-CECILE.jpg   
 
                                                                                  STE CÉCILE ,patronne des musiciens(WEEB)
 
 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
      On ne peut évoquer la musique ,sans parler de la Sainte Cécile, patronne des musiciens.En cette occasion ,de nombreux concerts ont lieu de part et d'autre de la ville et dans de nombreux pays. LA MUSIQUE EST UNIVERSELLE. C' est l'occasion pour les musiciens de se rassembler dans un banquet, les membres d' honneur étant le Maire et quelques adjoints. A une certaine époque les repas étaient énormes , estomac fragile s'abstenir ,jugez en plutôt:
 
                           GD-CONCERT-1891.JPG LE-BANQUET.JPG
     Grand concert de 1891 (Médiathèque) Le Menu du Banquet à l'hôtel DELQUIGNIES PETOUT
  MEDIATHEQUE-Michel.JPG
La Médiathèque :photo adressée par Michel MÉRESSE, Conseiller au Service de la Culture à ST AMAND LES EAUX.
    N'hésitez pas à formuler vos suggestions ,vos remarques si vous constatez une erreur ,adressez moi vos photos anciennes se rapportant au sujet .
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
 
    A vous et aux membres de votre famille je souhaite de passer un joyeux Noël et mes meilleurs voeux pour 2013.
 
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
       Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite , contactez moi : ptitloup6@hotmail.fr ou luthe1@free.fr (windows live hotmail est susceptible d' être supprimé).
Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:
http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)
 
 
 
 
 
 
 
 
     caligraphie_lucien-1.jpg
 
 
Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 08:14

L"HISTORIAL AMANDINOIS
47 RUE BARBUSSE à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

Michel RICCO ,Président , Françoise RICCO ,secrêtaire et documentaliste.
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer :
Nous vous rappelons qu'en cliquant sur "liste complête" ,vous pouvez lire l'article que vous recherchez.
  DERNIÉRE INFO L' HISTORIAL AMANDINOIS rend hommage à Monsieur René ETIENNE ,ancien correspondant de la Voix du Nord, décédé le 23 octobre 2012. Monsieur ETIENNE a participé à quelques articles de ce blog , notamment en fournissant des photos . 
POUR LA CLÔTURE DE LA FÊTE DE LA TOUR : (Voir ou revoir )REGARDEZ LA TOUR EN FOLIE (laissez passer la pub-mettre en grand écran, montez le son-détendez vous pendant 15"50.Félicitations aux informaticiens pour ce travail admirable.
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&
     

 

 

Copie-de-LE-PRIEURE.jpg                  ESCALIER-PRIEURE.jpg  

L'ÉCHEVINAGE (cette photo a fait le tour du monde)                   Photo : lucien                     

  De nombreux amandinois ,des touristes ,curistes ,connaissent l' ÉCHEVINAGE OU PRIEURÉ qui était autrefois le logement de l'ABBÉ . Mais combien connaissent son intérieur . Dés l'entrée , nous voyons un escalier qui permet d'accéder aux étages . Cet escalier est récent , à son emplacement ,il y avait un passage pour les hôtes de l'Abbé , lequel passage accédait à l'hôtel des invités . Cet escalier est emprunté par les jeunes futurs mariés et leurs invités qui se rendent auprés du Maire ou l'un des adjoints pour officialiser leur union .

   Pour se rendre dans ses appartements , l' Abbé empruntait l'un des escaliers en bois se trouvant dans les deux petites tours. De nos jours , il resterait un moignon d'escalier dans la tour de droite .

 &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 Cet article est préparé avec la collaboration de Amélie DESSE ,responsable du fond ancien de la Médiathèque. Nous lui souhaitons bon courage et tous nos voeux pour le bébé qu'elle attend prochainement .

   Nous remercions MR.Germain HIRSELJ du Musée de Saint -Amand-Les-Eaux pour l'envoi des photos des oeuvres de Louis Joseph WATTEAU lesquels sont visibles à l'Échevinage. Ces photos ont le "copyright "Photo Germain HIRSELJ"> Musée de Saint-Amand-les-Eaux.
 
L'ÉCHEVINAGE OU PRIEURÉ
 
SOURCE MÉDIATHÉQUE
 
  C'est l'ancienne entrée principale de l'Abbaye ,construite en 1632,qui contenait les salles de réunion du Magistrat , les salles de justice et les prisons.
  On appelle aussi cemonument "PRIEURÉ" ,parce qu'iltouchait aux appartements du prieur. L'ensemble de la construction permet de le considérer comme un véritable bijou artistique dans le goût de la renaissance Flamande.
  La porte centrale était précèdée du fossé Madame et défendue par une herse et un pont levis .La porte en bois actuelle date de 1895. La porte est entourée de colonnes qui soutenaient ,autrefois , des statues de Saints.Au dessus de cette porte ,on remarque la "Chayère à bans"(ou logia).C'est de ce balcon que le Magistrat s'adressait au peuple et proclamait les édits. Au dessus ,un campanile possède une cloche ,dite "bancloque ou cloche à ban"qui servait à appeler les habitants pour les plaids ,les proclamations ,etc..Les ministres étaient annoncés par le tocsin(depuis la tour).
  Deux pavillons octogonaux entourent la  porte d'entrée , le rez de chaussée contenait les prisons. Au deuxième étage ,se trouvaient , d'une part, le salon de rception des hôtes, d'autre part ,la salle de délibération du Magistrat.
  Chaque pavillon est couvert d'un dôme surmonté d'une lanterne qui supporte un chien en pierre semblant veiller .
 Une fois cette porte franchie ,on se trouvait sous une voute  qui donnait accès à la cour intérieure de l'Abbaye.Maintenant on y trouve l'escalier actuelle.(voir ci-dessous) 
 Actuellement on peut voir :la salle des Plaids qui brita la justice depaix jusqu'en 1958.La salle des mariages totalement détruite par l'incendie de 1949, restaurée ensuite dans son style initial. Au deuxième étage ,les deux pavillons octogones renferment , l'un , la salle d'échevinage restaurée qui sert ,occasionnellement , par le Conseil Municipal,l'autre , un salon de réception :le salon WATTEAU ,appelé ainsi en raison de la présence des tableaux peints par Louis WATTEAU en 1781 et 1782.

 

LE SALON WATTEAU

 

 Voici ce qu'en dit "Amélie DESSE"

 

le-salon-Watteau.jpgAu deuxième étage de l'Echevinage, les deux pavillons renferment, l'un la salle échevinale restaurée (Salle du Conseil), l'autre, un salon de réception, le salon Watteau, appelé ainsi en raison des tableaux peints par Louis Watteau en 1781-82.

 

   NOTA: nous n'avons pu obtenir l'autorisation de publier le portrait de Louis WATTEAU(1798) par Henri  A.C de MAILLY .Lequel portrait se trouve au Musée de l'Hospice à LILLE.        

Louis Joseph Watteau, dit Watteau de Lillecomme plus tard son fils François Watteau, né le 10 avril 1731à Valencienneset décédé le 27 août 1798à Lille, est un peintre français.

 

   C'est le petit-neveu de Jean-Antoine Watteau, le peintre des fêtes galantes, et le fils de Noël Joseph Watteau (1689-1756), frère de Jean-Antoine Watteau.Peintres actifs à Lille, lui et son fils Françoisseront appelés les « Watteau de Lille ». Son rôle a été déterminant dans la création du futur musée lillois des Beaux-Arts qui sera inauguré en 1803, par la réalisation du premier inventaire des tableaux confisqués à la Révolution .(source Wikipédia.fr)  

 

L'oeuvre de Watteau peut se décomposer comme suit, sur huit panneaux de formes ogivales correspondant aux compartiments de la voûte :

Un christ en croix, Madeleine agenouillée, la Vierge, saint Jean et deux soldats.

 Photo-du-jour-019.jpg  sogr21wxu6i8.jpg  

 

Un groupe d'amours soutenant les armoiries du Royaume de France, un glaive, une balance, un sceptre, une couronne,etc...

Une allégorie du Travail mettant en fuite la Débauche et la Paresse, et la Charité répendant ses bienfaits (cette toile est généralement considérée comme la meilleur du peintre).

La scène de la femme adultère.

Le jugement de Salomon.

Le Christ conduit devant Pilate.

                                                  Photo-du-jour-022.jpg

Un groupe allégorique d'amours avec des instruments agricoles.

Un groupe allégorique avec un génie debout sur un globe, une corne d'abondance etc...

Amélie Dhesse-Carpentier

Resp. Patrimoine Ecrit & Calligraphie - Médiathèque de Saint-Amand-les-Eaux

03 27 22 49 87 / adhesse@mediatheque-st-amand.com

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

 L'ÉCHEVINAGE OU PRIEURÉ      

 

   L 'Échevinage est le domaine réservé de l'ABBÉ qui est le dirigeant de l'Abbaye aprés avoir été  nommé par ses pairs .Il y demeure , reçoit des hôtes venus de tous les horizons .     

  

  C'est la que se réunissait  le "MAGISTRAT" . Il s'agissait d'un conseil constitué d'échevins élus pour un an sous les ordres de l'abbé. Ce conseil était chargé de faire respecter les lois et de rendre la justice .(Voir l'article sur le Moulin des loups). Aux grandes occasions (Fêtes ,cérémonies ,exécutions publiques de bourgeois ou nobles , l'Abbé apparaissait à la logia (CHAYÉRE A BANS )se trouvant au dessus du porche). ci-contre)Rappelons que l' ABBÉ a le pouvoir de basse et haute justice .        
   

         

 

 

 

      Actuellement , l'on retrouve une partie de la demeure de l' Abbé . La salle des mariages et l'ancienne salle à manger en constituent les principales pièces . Le "Mayeur" ou le Maire y a un bureau . Les photos ci-dessous sont la propriété de Lucien BAUDUIN      

      Mes-images-quatre-0428.JPGMes-images-quatre-0429.JPG 
                                                                  LA SALLE DES MARIAGES   
  Mes-images-quatre-0436-copie-1.JPG Mes-images-quatre-0430.JPG
  LA SALLE DE RÉCEPTION -La superbe table octogonale provient de l'Abbaye.Elle a été achetée par la Municipalité , en 1808.(source médiathèque.  
Mes-images-quatre-0431.JPG Mes-images-quatre-0433.JPG
           D'où vient cette tapisserie                                les armes de l'Abbé au plafond
        
 Ami(e)s visiteurs (touristes ,curistes,passagers) et aux amandinois , allez visiter l'Échevinage et le musée de la Tour (faïences et expositions diverses)," cela vaut le détour " comme le disait MR.BOCQUET Député Maire de la ville.En septembre , profitez des "JOURNÉES DU PATRIMOINE " les 15 ET 16 SEPTEMBRE 2012 .pour visiter nos Musées (L'Échevinage, la Tour, le Musée de l'HISTORIAL, et autres présentations de certaines associations .Renseignez vous auprés de la Mairie ou de la Maison du Tourisme .
    
&&&&&&&&&&&&&&&&&
   L'histoire de l 'ÉCHEVINAGE A provoqué de la part de Jean Paul D......Y ,le commentaire suivant:  Bonjour Monsieur,

""""J'ai pris connaissance avec beaucoup d'intérêt de votre article très documenté sur l'échevinage de Saint-Amand.

Ma Grand-Mère paternelle, Renée D..........X, née au Moulin des Loups en 1901 et décédée à Valenciennes en 1981 y fut incarcérée durant six jours, en 1917, pour une broutille (ramassage en forêt de glands destinés à fabriquer un succédané de café).

Elle fut condamnée ainsi que l'une de ses jeunes voisines, par le tribunal militaire de la place, présidé par un vieux général Prussien.Insensible à ses pleurs et à son très jeune âge, il invoqua néanmoins "les malheurs de la guerre".Les cachots étaient situés au sous-sol, dépourvus de lumière et de toute hygiène.Lorsqu'elle fut libérée, après six jours au pain noir et à l'eau, la lumière du jour l'étourdit au point, disait-elle, de lui avoir fait perdre l'équilibre.

L'échevinage était, semble-t-il, un lieu d'incarcération ordinaire pour l'occupant.

La population Amandinoise, comme toute la population du Nord de la France a beaucoup souffert de cette occupation; lorsque j'étais enfant, dans les années 50, les anecdotes sur cette période revenaient systématiquement dans les réunions de famille, au Moulin des Loups ou au Mont des Bruyères.Je réside aujourd'hui loin de Saint-Amand, mais le souvenir en est toujours très vif.

 

Bien à Vous,

                                                           &&&&&&&&&&&&&

                

     Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite , contactez moi : ptitloup6@hotmail.fr

Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)

 

caligraphie_lucien-1.jpg

 

   
Repost 0
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 09:42

 

            

L"HISTORIAL AMANDINOIS
47 RUE BARBUSSE à 59230 SAINT-AMAND-LES-EAUX

                                                            Michel RICCO ,Président ,
 
CONTACTS: historial.amandinois@gmail.com et Michel RICCO 03 27 48 02 28
Pour visiter l'HISTORIAL ,prenez contact pour connaître les dates,heures ,tarif individuel ou de groupe ou pour adhérer a l'Association.
Pour faciliter votre lecture ,cliquer sur liste complête et choisisser votre article . Si vous êtes intéressé(e) cliquer sur les liens (mots en bleu)
Pour évitez les répétitions , une page de liens et adresses a été créée.Si vous trouvez un oubli ou une erreur ,bien vouloir m’ informer : ptitloup6@hotmail.fr
INFORMATION: les 13.14 et 15 août 2012 , la ville de ST AMAND LES EAUX organise le 1er festival international de Carillon .Concerts retransmis en direct sur grand écran (Grand Place et Jardin de l'Abbaye. Nombreux carillonneurs locaux et de diverses nationalités se produiront depuis le carillon de la tour. Voir l'article 35 du présent blog qui raconte l'histoire du carillon:               http://historial.amandinois.over-blog.com/article-35-les-carillonneurs-99468663.html
&&&&&&&&&&&&&&&&&
Françoise RICCO , documentaliste , nous adresse ses souvenirs de la rue d'Orchies . Dans l'article précèdent , elle nous conte "L'hôtel de Paris " que ses grands parents ont exploité. Maintenant suivez la dans la rue d'Orchies.

  &&&&&&&&&&&&&&&&&&&

      La maison Bouffart avait deux magasins bien distincts, à gauche l’herboristerie qui sentait bon les plantes, la menthe et la réglisse et où l’on venait chercher des tisanes préparées à la demande en fonction du symptôme annoncé. Des boules de gomme de couleur différentes étaient vendues à la pièce. Monsieur Bouffart toujours vêtu de sa blouse blanche accompagnait le ticket de caisse d’un petit bonbon carré , à la réglisse ,couleur café au lait ,qu’il fabriquait dans son arrière boutique. On pouvait y acheter des lunettes .A droite l’autre magasin ,celui de la corsetière vendait des corsets et sous vêtements de satin rose exposés en vitrine sur des mannequins sans bras ni jambes ...

          A.BOUFFART.JPG                        droguerie.jpg
              LA publicité (source médiathèque                  Les étagères étaient bien garnies 
ticket-de-caisse.jpg guimauve.jpg      
                                         Le ticket de caisse en compagnie d' un bombom
             
   Le corset : Un corset, du vieux français cors, lui-même dérivé du latincorpus(corps), est un sous-vêtementféminin porté du XVIesiècle au début du XXesiècle comportant des baleineset destiné à modeler le buste suivant des critères esthétiques variables au fil des époques. C'est une pièce de vêtement rigide (sans souplesse ni élasticité) qui a essentiellement deux effets : d'une part affiner la taille, d'autre part maintenir la poitrine. On appelle corsetierun fabricant de corsets.(wikipedia.fr)
    De nos jours , on lui donne parfois un autre nom :La gaine .Plus décorée de dentelles , variée en couleur.
   Le célèbre artiste Toulouse LAUTREC a vanté cet accoutrement dans un tableau intitulé : "La femme mettant son corset " . A ALBI (TARN) , un musée présente les oeuvres de Toulouse LAUTREC .    
  corset.jpg femme-au-corset.jpg  200px-Photolautrec.jpg
                   
  Le corset et son mannequin                Femme mettant son corset par Toulouse LAUTREC
                                                                                   (source Wikipédia) 
   Henri Marie Raymond de Toulouse LAUTREC MONTFA né en 1864 ,le 24 novembre , à 6 h du matin dans le "BOSC HÔTEL" de ALBI (TARN) fils du Comte Alphonse , Charles ,Jean-Marie TOULOUSE LAUTREC MONTFA et de Adèle Zoé Marie Marquette TAPIÉ DE CÉLEYRA. Henri décède le 9 septembre 1901 au Château de MALROMÉ (Gironde)propriété de la famille LAUTREC (wikipédia.fr)     
     
    Dans cette rue d'Orchies ,nous retrouvons la famille DUMESNIL qui vend des chaussures. MR.MERCIER Edmond vendeur en meubles de maison . Une agence de cycles et réparations en tous genre tenue par Albert COUTEAU.
MAISON-Mercier.JPG Ernest-COUTEAU.JPG
Mes-images-quatre-1338.JPG  Les soldes existent déjà .Tous ces commerces sont disparus de nos jours .  
         
Mes-images-quatre-1337.JPGMes-images-quatre-1336.JPG
     willerval 2  fleury.jpg
fleury2.jpg  Références : les publicités ont été obtenues à la médiathèque. WILLERVAL et FLEURY sont les propriétés de Françoise RICCO .
WILLERVAL A. avait une solide réputation d'opticien et de photographe . Il a été propriétaire d'un petit avion . Par beau temps , été comme hiver , il venait survoler la ville .
  Dans la Maison FLEURY , les ménagères trouvaient les tissus dont elles confectionnaient des vêtements . Dans la rue d'Orchies , l'on trouvait d'autres commerces : salle des ventes , boucheries ,boulangerie-patisserie, pharmacies , presse-papeterie ,marchandes de chapeau ,le magasin "CAPIAUX" où l'on trouvait des vêtements pour hommes et femmes . L'Etude de Maître BARBIEUX , etc.......Vous avez des souvenirs , des annecdotes ,des photos anciennes de famille de cette rue , contactez nous .
  Françoise RICCO   
 
&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

Cet article est susceptible d'être modifié. Pour un commentaire, pour publier une photo ou une suite , contactez moi :ptitloup6@hotmail.fr

 

Vous appréciez ce blog, communiquer son adresse à vos amis et connaissances:

http:historial.amandinois.over-blog.com ou sur : htpp://www.francegenweb.org/blog,2006/08/05/159-1-historial-amandinois (clic sur à consommer sans modération)

     
 
 
 
 
 
 
 
Repost 0

Articles Récents

Liens